ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre ANGOP Covid-19: Angola regista 82 novos casos APS ’’Le Joola’’ : tous les orphelins ’’laissés en rade’’ seront pris en charge par l’Etat (ministre) APS Les ‘’académiciens’’ cartonnent aux examens scolaires APS Don de sang : près de 1600 poches collectées à Kaffrine entre janvier et août APS ’’Le comportement humain, responsable de 40 % des cancers’’’ (spécialiste) ANP Ville de Niamey : Le Président de la délégation spéciale sur les sites de réhabilitation des éclairages publics

Mise en place d’un dispositif spécial en vue d’éradiquer les exportations frauduleuses des matières premières agricoles


  5 Août      11        Agriculture (1513),

   

Abidjan, 05 août 2020 (AIP)- Le conseil des ministres a adopté, le mercredi 05 août 2020, une ordonnance modifiant et complétant l’ordonnance du 03 mai 2018, portant répression de la commercialisation et de l’exploitation illicite des produits agricoles soumises à agrément, ainsi que son projet de loi de ratification.

Cette ordonnance met en place un dispositif spécial en vue d’éradiquer le phénomène d’exportations frauduleuses des matières premières agricoles, notamment de l’anacarde.

Elle prévoit, à cet effet, la confiscation et la vente immédiate des produits saisis ainsi que les moyens de transport, selon la procédure judiciaire simplifié.

Dans la même catégorie