Inforpress FMI aprova Instrumento de Coordenação de Políticas que vai permitir Cabo Verde acelerar o crescimento económico Inforpress Futebol/Inter-Ilhas: Santiago e Santo Antão tentam conquistar hoje quinta e primeira Taça Independência respectivamente NAN Nigeria v Tunisia: Nothing but pride at stake MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) NAN Nigeria Centre for Disease Control dismisses fake report on bovine tuberculosis in beef NAN SDGs: Nigerian consul, U.S. senator call for Diaspora engagement NAN Our flight operations have normalised – Dana Air ANP Le Chef de l’Etat accorde une audience à la Directrice Bureau Afrique du PNUD

C.Ivoire: Mise en place d’une plateforme pour une meilleure protection des victimes de violences physiques


  3 Décembre      26        Photos (21270), Société (50772),

   

Abidjan, 3 déc (AIP)-Une plateforme de collaboration destinée à une meilleure protection des victimes de violences physiques a été mise en place, jeudi, à Abidjan entre le ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés publiques et celui de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.

« Je repars confiante, car le ministre et nous-mêmes avons décidé, à compter de ce jour, de la mise en place d’une plateforme de collaboration qui fera en sorte que de façon régulière nos différents obstacles, préoccupations soient pris en compte de manière précise, afin d’apporter une réponse efficace à la prise en charge des familles des enfants en difficulté et victimes de violences physiques », a déclaré la ministre de la Solidarité, Anne Désirée Ouloto au terme d’une séance de travail avec son collègue de la justice, Coulibaly Gnénéma.
Mme Ouloto a également rassuré les personnes victimes de violences physiques, en particulier de viol que le ministre de la Justice, Gnénéma Mamadou Coulibaly a déjà pris des dispositions, afin que « le certificat médical ne constitue plus un obstacle » à l’engagement de la poursuite judiciaire de ces auteurs. « Nous avons aujourd’hui copie de cette note circulaire et nos Ong, nos structures de base feront la sensibilisation ,afin que cette circulaire soit appliquée », a-t-elle indiqué.
Pour sa part, M. Gnénéma a affirmé, « nous nous sommes engagés à faire en sorte que nous qui sommes au bout de la chaîne, en matière de sanction, de violation ou des atteintes à l’intégrité physique (…), il y ait le moins de complaisance possible et plus de rigueur dans la sanction des faits où l’on constate que ce sont les enfants qui sont victimes de viol, d’attentat à la pudeur ».
« Dans de telles circonstances nous allons inviter les magistrats à faire en sorte que la répression soit exemplaire pour que cela serve de découragement à tous ceux qui seraient tentés à attenter à l’intégrité des jeunes filles et des gens de manière générale », a averti le Garde des Sceaux.
(AIP)
amak/akn/ask

Dans la même catégorie