ACAP Hommage au journaliste Rébéné Basile, décédé le 21 février dernier AIP La Côte d’Ivoire reçoit ses premières doses de vaccin contre le COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ Huit gendarmes tués dans une attaque au Mali AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux ambulances pour Logoualé et Yapleu GNA Onchocerciasis; GHS begins immunization in eight districts of Ashanti on Saturday GNA Super Clash Preview: Kotoko plot to deepen Hearts woes GNA GHS honours Volta Regional Minister designate for selfless leadership GNA Sekyere-Kumawu youth calls for appointment of Kwaku Duah as DCE GNA We have not provided IPPs financing or guarantees on PPA-World Bank APS PLUS DE 11.000 PERSONNES ONT ÉTÉ VACCINÉES, SELON LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Mise en service de la ligne électrique Djambala-Lékana


  15 Février      14        Société (29228),

   

Lékana, 15 Février (ACI) – Le Chef de l’État congolais, M. Denis Sassou N’Guesso, a procédé, à Lékana, dans le département des Plateaux, au lancement de la ligne électrique Djambala-Lékana, longue de plus de 40 kilomètres, en vue d’amélioration les conditions de vie des populations de cette localité.

Les travaux de construction de cette ligne ont été réalisés grâce à l’implication de la société Énergie électrique du Congo (E2C) qui a fait, entre autres, le piquetage du réseau Basse Tension, la pose des câbles de terre sur tous les arrêts des lignes BT, l’implantation et le calage des supports bois 8m et 11m ainsi que le raccordement et la mise sous tension des lignes.

Présentant la fiche technique du projet, le ministre de l’Aménagement, de l’équipement du territoire et des grands travaux, M. Jean Jacques Bouya, a indiqué que le lancement de cette ligne électrique s’inscrit dans le cadre du projet de l’électrification des communautés urbaines. Ce projet est financé conjointement par le Congo et l’Inde et exécuté par l’entreprise indienne Oversears Infrastructure Alliance (Oia) conformément au contrat de marchés du 25 septembre 2012.

Il a fait savoir que le coût global de l’ensemble des composantes de ce projet est évalué à 69,4 millions de dollars et la contrepartie congolaise intégrant la ligne électrique Djambala-Lékana est estimée à 5,2 millions de dollars. Aussi, il a précisé que la mise en œuvre de ce projet a été facilitée par les travaux antérieurs de la municipalisation accélérée du département des Plateaux.

«Aujourd’hui c’est le tour du district de Lékana, le mois prochain sera le tour d’Alembé », a affirmé M. Bouya, soulignant que l’aboutissement de ce projet comble les attentes des populations de ce district. « Cette réalisation met en symbiose le leadership du Chef de l’État congolais et les populations de cette localité», a-t-il déclaré.

Dans son mot de circonstance, le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, M. Serge Blaise Zoniaba, a souligné que la mise en service de cette ligne permet à Lékana et Ngolokila d’être connectés au réseau national d’électricité de très haute tension de 33kw entre Djambala-Lékana. «Nous ne pouvons que nous en réjouir pour les populations de ces deux localités qui pourront désormais prendre les abonnements afin de recevoir le courant électrique», a-t-il estimé.

Il a exhorté les populations de ce district à prendre non seulement soin de cette infrastructure, afin de pérenniser cet acquis, mais aussi de suivre les conseils des agents de la société E2C pour le bon fonctionnement de l’ouvrage, car une panne causée dans cette localité peut endommager tout le réseau.

Par ailleurs, il a annoncé l’électrification imminente des localités de Pikounda et Bétou. Une autre phase importante de raccordement de réseau d’électricité devrait démarrer en 2021 dans le cadre du Programme d’électrification rurale du Congo, dont plusieurs localités sont concernées, entre autres, 21 localités sur l’axe Boudji-Okoyo et 16 localités sur l’axe Djambala-Mbon, a ajouté M. Zoniaba.

Dans le budget de l’Etat 2021, il est également prévu, le lancement des travaux de construction de la ligne 3Okw Kinkala-Boko et l’électrification des villages riverains. Dans ce même budget, il a été aussi décidé de l’électrification du Chef-lieu du district de Yaya, a-t-il poursuivi.

Saluant l’implication des cadres de cette localité pour la réalisation de ce projet, le sous-préfet du district de Lékana, M. Egige Abou, a traduit la reconnaissance des populations au Chef de l’État congolais, suite à l’aboutissement du projet de raccordement de ce district au réseau électrique national.

De 1982-1986, Lékana fut l’un des premiers districts à être desservi par une route bitumée, dont la route préfectorale numéro 26. Depuis 1982, ce district figure parmi les circonscriptions administratives pionnières en matière d’accès au signal télévisuel consécutif à la construction du faisceau hertzien Nord-Brazzaville-Impfondo, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie