GNA COVID-19: Ghana confirms 854 new cases GNA Naana is a great person – Mahama MAP Tchad: reprise à partir du 1er août des vols internationaux (porte-parole) AGP Gabon/Justice: Des peines maximales pour les trafiquants des produits forestiers AGP Gabon: L’eau de retour à Koulamoutou après trois semaines de privation AGP Gabon:«La garde à vue du président du Synapef relève du droit commun», (Pr. Lee White) AGP LA FÉDÉRATION SÉNÉGALAISE DE FOOTBALL MET FIN À LA SAISON SANS DÉCERNER LES TITRES AGP Gabon/Justice : 6 mois d’emprisonnement et une amende de 100 millions de F CFA pour exploitation illégale de Kévazingo APS ‘’FONCTION PUBLIQUE POST-COVID’’ ET DÉCONCENTRATION : LES ORIENTATIONS DE MACKY SALL APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 POURRAIT GÉNÉRER 20 MILLIONS DE NOUVEAUX PAUVRES EN AFRIQUE (ÉCONOMISTE)

Mme Benyaich: les réformes et les chantiers lancés par le Maroc en font le pays le plus attractif pour l’investissement en Afrique


  15 Novembre      8        Economie (8951),

   

Rabat, 15/11/2019 (MAP)- Les grandes réformes et les chantiers d’envergure lancés, au cours des vingt dernières années, par le Maroc en font aujourd’hui le pays le plus attractif pour l’investissement sur le continent africain, a affirmé, jeudi à Madrid, l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mme Karima Benyaich.

Intervenant lors d’une rencontre sous le thème « Développement économique et social au Maroc au cours des vingt dernières années », Mme Benyaich a présenté un exposé exhaustif des réformes tant politiques qu’économiques et sociales, entreprises au Maroc depuis une vingtaine années, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, consacrant le Royaume comme l’un des pays les plus stables en Afrique.

La diplomate marocaine s’est arrêtée, dans le cadre d’une intervention intitulée « Le Maroc en mouvement: une plateforme pour l’Afrique »,  sur les chantiers économiques d’envergure initiés par le Maroc et ses réalisations dans différents domaines, qui lui ont permis de devenir le pays le plus attractif pour l’investissement sur le continent africain, incitant les entreprises ibériques à s’internationaliser davantage et à tirer profit non seulement des opportunités d’affaires sur le marché marocain, mais aussi de la situation privilégiée du Royaume en tant que Hub pour l’Afrique.

Pour leur part, les participants au débat, dont des chefs d’entreprises espagnoles déjà installées au Maroc, ont salué les avancées réalisées par le Maroc dans plusieurs domaines, la stabilité politique et les différents atouts économiques que recèle le pays, mettant en avant l’évolution positive de leurs projets et affaires développés au Royaume.

Ils ont, en outre, mis l’accent sur les perspectives ambitieuses qui s’offrent à la coopération économique entre le Maroc et l’Espagne, et souligné la nécessité d’intensifier davantage les échanges entre les communautés d’affaires des deux pays.

Cette rencontre, organisée par l’Ambassade du Maroc à Madrid, conjointement avec le Club des exportateurs et investisseurs espagnols et la fondation Casa Arabe, a été une occasion pour braquer les projecteurs sur les opportunités d’investissement au Maroc et les efforts consentis par le Royaume en vue de renforcer son attractivité et sa compétitivité internationale.

L’évènement a été rehaussé par la présence notamment du directeur général pour l’Afrique au ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Raymond Robredo Rubio, et de la directrice générale du Commerce international au ministère de l’Industrie, du commerce et du tourisme, Maria Paz Ramos Resa.

Dans la même catégorie