GNA NDC flagbearer embarks on a five-day tour of Western Region AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Routes, écoles et commerces fermés à M’Bahiakro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le processus électoral à l’arrêt à M’Bahiakro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le mode opératoire du scrutin présidentiel expliqué à la population de Bondoukou GNA Council for Independent Churches confident of peaceful elections ANP Niger : La CENI renforce les capacités des responsables de ses Commissions déconcentrées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Intérieur sensibilise sur la CMU à Ferkessedougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le RHDP lance sa campagne dans le calme à Port-Bouët AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Siandou Fofana et Abdourahmane Cissé en synergie pour la victoire du RHDP ACAP Des journalistes sportifs centrafricains en session de formation

Moody’s confirme la notation d’émetteur « B2 » de la Tunisie


  7 Octobre      13        Economie (10009),

   

Tunis, 07/10/2020 (MAP), L’agence de ratings Moody’s a annoncé, mercredi, avoir confirmé la notation d’émetteur « B2 » de la Tunisie, ce qui constitue un « filet de sécurité » pour les remboursements des crédits extérieurs arrivant à échéance au cours de l’année prochaine.

La confirmation de la notation B2 reflète la résilience au niveau des réserves de change observée depuis l’ouverture de la revue, a assuré Moody’s qui avait placé, en février dernier, la notation tunisienne (B2) sous revue à la baisse.

L’agence de ratings, qui a en revanche changé les perspectives en négatives, a expliqué que les perspectives négatives reflètent les défis économiques, financiers, sociaux et politiques auxquels le gouvernement est confronté, dans la mise en œuvre de l’assainissement fiscal et des réformes structurelles nécessaires pour obtenir un soutien officiel et maintenir des options de financement fiables.

« Alors que les institutions tunisiennes ont acquis une solide réputation en matière de maintien de l’orientation politique et de certains progrès dans la mise en œuvre des réformes, les faiblesses de la gouvernance et les défis sociaux ont également, contribué à ralentir les progrès », constate Moody’s.

Le 17 avril dernier, Moody’s avait annoncé le placement de la notation tunisienne (B2) sous revue à la baisse. La période de revue s’est concentré sur l’évaluation de la capacité des autorités Tunisiennes à gérer le choc économique sans précédent lié à la Covid-19, dans un contexte marqué par des pressions économiques, financières et sociales.

La semaine dernière, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), avait indiqué que la croissance économique en Tunisie, affectée par les mesures destinées à contenir l’impact de l’épidémie de coronavirus, devrait s’établir à – 8 % en 2020.

Cette croissance devrait s’élever à 4% en 2021, a ajouté la BERD dans un rapport des prévisions économiques concernant tous ses pays d’opérations.

Les prévisions précédentes publiées en mai 2020 projetaient, pour la Tunisie, une croissance négative de -2,5% en 2020, avant de remonter à 2,5% en 2021.

Même constat de contraction a été dressé par la Banque centrale de Tunisie, dont le dernier conseil d’administration a souligné que la croissance de l’économie tunisienne a été sévèrement touchée par la pandémie du COVID-19, et par les mesures appliquées afin de la contenir, accusant ainsi une forte contraction de l’ordre de 21,6% durant le deuxième trimestre de 2020 contre une hausse de 2,1% au cours de la même période de l’année précédente.

Dans la même catégorie