MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Mort d’un journaliste au Cameroun: Un homme d’affaires inculpé pour complicité de torture


  4 Mars      37        Mode (32),

 

Yaoundé, 04/03/2023 (MAP) – Un influent homme d’affaires au Cameroun, Jean-Pierre Amougou Belinga, a été inculpé samedi pour « complicité de torture », soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de Martinez Zogo, un journaliste enlevé puis tué après avoir été torturé le 22 janvier, a indiqué son avocat Me Charles Tchoungang, cité par les médias.

M. Amougou Belinga, réputé proche de plusieurs ministres et hauts responsables de l’Etat, avait été arrêté le 6 février. Il a été présenté « dans la nuit » devant le tribunal militaire de la capitale Yaoundé, puis placé en détention provisoire, a indiqué son avocat. Une source au sein du tribunal militaire a confirmé ces informations.

Plusieurs personnes soupçonnées dans cette affaire ont également été présentées au tribunal militaire dans la soirée de vendredi, selon les médias.

M. Belinga « a été placé sous mandat de dépôt à la prison principale de Kondengi » après avoir été « présenté devant un juge d’instruction au tribunal militaire », a précisé un groupe de média dont il est propriétaire dans un communiqué.

Enlevé le 17 janvier par des inconnus dans la banlieue de la capitale devant un poste de gendarmerie, Arsène Salomon Mbani Zogo, dit « Martinez », 50 ans, avait été retrouvé mort cinq jours plus tard. « Son corps a manifestement subi d’importants sévices », avait annoncé le gouvernement

Dans la même catégorie