ANP Niger : Biographie de M. Mohamed Bazoum, le vainqueur de la présidentielle, selon les résultats provisoires ANP Niger : Réunion extraordinaire, ce mercredi 24 février 2021, du Conseil National de Sécurité APS DES CENTRES DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA MOBILITÉ EN GESTATION (OFFICIEL) APS KAOLACK : LE TAUX DE COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE SE HISSE À 36,66% (DG) APS KAOLACK : PLAIDOYER POUR ÉRIGER MÉDINA BAYE EN COMMUNE APS PRÈS D’UNE TONNE DE CHANVRE INDIEN SAISIE PAR LES DOUANES DE KAOLACK APS LES ÉLECTIONS À LA CAF, UN VIRAGE IMPORTANT POUR LE FOOTBALL CONTINENTAL (GIANNI INFANTINO) APS DES ARBITRES ÉGYPTIENS ET GUINÉENS POUR LES PROCHAINS MATCHS DES LIONS MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi

Moussa Mohamadou rend visite au centre d’accueil, de protection et de prise en charge des enfants en situation difficile dans l’Alibori


  5 Février      14        Société (29177),

   

Porto-Novo, 05 fév. 2021 (ABP) – Le préfet Moussa Mohamadou, de l’Alibori a rendu visite, ce vendredi, à l’équipe dévouée du centre d’accueil et de protection d’enfants de Kandi (CAPE) pour la prise en charge des enfants en situation difficile dans le département de l’Alibori.
Ce centre d’une capacité d’accueil de plus de 20 enfants, est doté de deux dortoirs, un bloc administratif, des balançoires, et des toboggans. Situé au quartier Gansosso, dans le premier arrondissement sur l’axe Kandi-Banikoara, le centre a connu des difficultés dans le démarrage effectif des activités de prise en charge des enfants victimes de traite et biens d’autres phénomènes qui freine leur épanouissement.
« Grâce leadership du préfet Moussa Mohamadou et de ses plaidoiries en faveur de la mise en service du centre, ces difficultés ont été surmontées. Les enfants de l’Alibori victimes de traite pourraient y transiter », a fait entendre le directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance, Jérèmie Gouroubara Bio, tout en poursuivant que « l’implication personnelle et continuelle du préfet a permis à la DDASM, de connaître des avancées notables qui se sont traduites par le démarrage effectif des activités depuis décembre 2020, de la réalisation de certains travaux sur le site abritant le centre qui est le seul de ce genre à caractère public dans l’Alibori. »
Notons qu’une équipe du gouvernement, de la société civile et de l’Unicef, est attendu, sur le terrain dans les tout prochains jours.

Dans la même catégorie