ACP La RDC à la conférence de l’organisation mondiale de l’économie verte au Caire ACP Arrivée à Kinshasa du Sous-secrétaire d’Etat adjoint des USA au Droits de l’homme ACP Un programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités en RDC GNA JobHouse Recruitment Agency celebrates three years partnership with Uber Ghana GNA Do not pride yourselves in the overall WASSCE passes GNA AOMC assures consumers of quality service delivery AIP Côte d’Ivoire/ Secteur des mines : Bientôt la création de cinq nouveaux chantiers écoles à l’intérieur du pays (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Le centre céramique de Katiola sensibilise sur les opportunités d’emplois pour la jeunesse AIP Côte d’Ivoire/ Le COSIM change de dénomination APS CAN 2019 : « LES ATTAQUANTS SERONT LES MEILLEURS ALLIÉS DES GARDIENS DE BUT » (CHEIKH SECK)

Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre)


  21 Mars      23        Société (49724),

   

Johannesburg, 21/03/2019 (MAP) – Le cyclone Idai, qui a balayé la semaine dernière le centre du Mozambique, a fait 217 morts dans le pays, selon un bilan annoncé jeudi par le ministre de l’Environnement Celso Correia.
Environ 3.000 personnes ont déjà été secourues et 15.000 autres ont besoin de secours, a dit Correia.
Un précédent bilan officiel faisait état de 84 morts dans ce pays d’Afrique australe.
Le gouvernement mozambicain avait indiqué que près de 350.000 personnes étaient en zones inondées.
«Nous sommes dans une situation extrêmement difficile», avait dit le président mozambicain, Filipe Nyusi, dont le gouvernement avait déclaré un deuil national de trois jours à compter du 20 mars.
Par ailleurs, le bilan humain pourrait s’alourdir. Lundi, le président mozambicain prévenait qu’il «pourrait dépasser le millier de morts». Les secouristes, eux, sont engagés dans une course contre la montre pour sauver des milliers de personnes toujours réfugiées sur des arbres et des toits, depuis le passage du cyclone Idai en Afrique australe.
Selon l’organisation Care, Idai «pourrait être le cyclone le plus meurtrier en Afrique australe» à ce jour.
«Nous parlons d’un désastre majeur», a dit le porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (BCAH), Jens Laerke.
Au Mozambique, l’un des pays les plus pauvres au monde, une surface d’un rayon de 100 km est totalement inondée, selon le ministre de l’Environnement.
Au Mozambique comme au Zimbabwe, de nombreux ponts et routes ont été emportés par les eaux, compliquant les opérations de secours et l’évaluation des besoins. Au moins 200 personnes sont encore portées disparues dans la région, notamment après l’effondrement d’habitations.

Dans la même catégorie