AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Musique : le concert de l’UA organisé à Conakry


  27 Mai      37        Arts & Cultures (2292), Musique (428),

   

Conakry, 27 mai (AGP)- Le concert de l’Union Africaine (UA) a eu lieu, jeudi, 25 mai 2017, dans la salle des Congrès du Palais du peuple à Conakry, sous le haut patronage du Pr Alpha Condé, président de la République de Guinée, président en exercice de l’UA, rapporte l’AGP.

Ce concert, organisé par la structure Cissé Communication (CIS’S Com) de Saint Koffi a enregistré la présence du comédien ivoirien, Adama Dahico, qui a fait savoir : « J’ai participé à cet événement, parce que je me sens concerné par le développement du continent africain. L’Afrique a trop pleuré et trop tendu la main. Il faut que les africains comprennent qu’il faut se prendre en charge. C’est ce message que je suis venu partager avec tout le peuple guinéen. Pour dire que le professeur Alpha Condé est le président de l’UA. Il a la lourde responsabilité de partager les valeurs de solidarité, de paix, de convivialité avec les autres Etats ».

Il a poursuivi : « Je suis venu pour dire que les dirigeants africains doivent créer les conditions qui vont permettre aux jeunes africains d’avoir l’envi de rester en Afrique, pour créer, pour développer le continent. Ils peuvent aller en Europe, mais pas pour aller mourir dans les eaux de la méditerranée, Parce que tout simplement, il n’y a pas d’espoir en Afrique ».

« Après plus de 53 ans, je pense qu’on devrait avoir honte de dire que les jeunes africains sont en train de fuir le continent. Il faut qu’on travaille ensemble. Il faut que les pays africains, qui ont la possibilité de travailler ensemble, le fassent. Vous allez voir on sera totalement indépendant et souverain », a conseillé le comédien Adama Dahico.
AGP/27/05/017          JG/ST

Dans la même catégorie