MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Mutilations génitales et mariage précoce : Maître Gims se fait le porte-parole des jeunes


  24 Décembre      53        Arts & Cultures (2541), Musique (488), Société (49939),

   

Dakar, 24 déc 2016 (APS) – Le rappeur franco-congolais Gandhi Djuna, alias Maître Gims s’est engagé, samedi à Dakar, à porter le combat des jeunes par rapport à la santé de la reproduction et contre les mutilations génitales des femmes.

Maître Gims qui s’est dit « surpris » et concerné par la situation des jeunes s’est engagé à être un des porte-paroles dans la défense de leurs préoccupations.

En effet, au cours d’une rencontre initiée par l’UNFPA, quatre militants d’associations de jeunes sénégalais ont exposé, devant le rappeur, des questions ayant trait à la santé de la reproduction, aux mutilations génitales féminines, etc.

Ils ont mis l’accent lors de leurs interventions sur le déficit d’informations des jeunes sur la sexualité, les mutilations génitales féminines, les mariages précoces entre autres.

Les jeunes sénégalais ont par ailleurs demandé à Maître Gims de soutenir la campagne pour le droit des jeunes, la sensibilisation sur la santé de la reproduction, les mutilations génitales des femmes entre autres.

Sensible aux complaintes de ses interlocuteurs, le compositeur franco-congolais qui s’est dit « surpris » de cet état de fait a dit sa volonté de porter ce combat.

Maître Gims donnera, ce soir, un concert au Monument de la Renaissance de Dakar.

BHC/PON

Dans la même catégorie