AIP La 4e édition de N’Gattia Festival prévue du 4 au 5 avril 2023 (Commissariat général) APS Présidentielle 2024 : Abdoul Mbaye investi sur la promesse de n’exercer qu’un seul mandat de cinq ans APS Papa Sagna Mbaye salue le travail des transformateurs de produits de la mer APS BAL 2023 : l’AS Douanes bat les Kwara Falcons, 75 points à 68 18 mars 2023 21:31 ANP JIF 2023 : Le Niger réaffirme son engagement à défendre les idéaux de paix, de démocratie, des droits de l’homme et de liberté dans la communauté APS Un livre sur Khaly Amar Fall pour ‘’réarmer’’ la jeunesse ANP Niger : Le Ministre de l’éducation nationale reçoit le rapport sur la fiche d’évaluation des enseignants contractuels ANP 12ème édition du TOLAC: Le Président BAZOUM salue la performance des lutteurs nigériens ANP La coopération économique et commerciale au centre d’une visite d’amitié et de travail du Président Mohamed Bazoum au Togo MAP La coopération bilatérale au centre des entretiens des présidents du Togo et du Niger

Nairobi: poursuite des consultations inter-congolaises pour un retour à la paix dans l’est de la RDC


  1 Décembre      17        Politique (21863),

 

Nairobi, 01/12/2022 (MAP) – Les consultations inter-congolaises se sont poursuivies, jeudi à Nairobi, dans le cadre du processus de Nairobi III, visant à rétablir la paix dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Lancé sous l’égide de la Communauté d’Afrique de l’Est (CEA), le processus de Nairobi, qui en est à sa 3ème session, a permis de réunir des représentants du gouvernement congolais et une trentaine de groupes armés qui ont accepté de déposer les armes, à l’exception du M23.

En sa qualité de facilitateur du processus, l’ancien président kényan, Uhuru Kenyatta, a exhorté les participants à cette 3ème session à œuvrer pour trouver des solutions durables aux différends, assurant que la CEA a conjugué ses efforts pour aider Kinshasa à rétablir la paix et trouver des solutions durables au conflit qui dure depuis plus de deux décennies.

La CEA offre un environnement propice à des consultations constructives sur l’avenir de la RDC, a souligné Kenyatta, indiquant que la prospérité de la nation congolaise est tributaire de la responsabilité collective, de la réconciliation et de l’unité de l’ensemble des parties prenantes.

Par ailleurs, il a précisé que la réunion de Nairobi n’implique que des groupes armés qui ont accepté de faire taire leurs armes.

Les leaders de la région, notamment le Président burundais, Président en exercice du Sommet des chefs d’Etat de la CEA, Evariste Ndayshimiye, le Président kényan William Ruto, le Président congolais Félix Tshisekedi, le Président rwandais Paul Kagame et le Président Ougandais Yoweri Museveni, ont souligné la centralité du processus de Nairobi pour le retour de la paix dans l’est de la RDC.

Ils ont insisté sur la nécessité d’une complémentarité des interventions politiques et militaires pour garantir une paix durable dans cette région, mettant l’accent sur le processus politique comme le chemin le plus sûr vers la paix et la sécurité durables.

Les dirigeants est-africains ont également appelé les parties concernées à se conformer aux décisions des précédentes réunions, notamment le 22ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de la CEA, tenu en juillet dernier, la réunion consultative de la CEA organisée le 7 novembre à Charm El Cheikh, ainsi que le mini sommet sur la paix et la sécurité tenu, le 23 novembre, à Luanda.

De même, ils ont appelé l’ensemble des groupes armés locaux opérant à l’est de la RDC à adhérer au processus de Nairobi et déposer leurs armes, soulignant le besoin urgent d’un désarmement inconditionnel et du départ des groupes armés étrangers du territoire congolais.

Par ailleurs, les leaders est-africains se sont dits préoccupés par la détresse des réfugiés et des personnes déplacées à l’est de la RDC et dans la région, réaffirmant le besoin urgent de restaurer la paix afin de permettre le retour volontaire et l’installation des réfugiés.

De son côté, le ministère kényan de la Santé a mis en place une cellule psychologique au sein de l’hôtel où se déroulent le dialogue, afin d’apporter du soutien et des conseils aux victimes du conflit qui risquent de rencontrer leurs bourreaux au cours de cette 3ème session du processus.

Lancée lundi, cette session de Nairobi III pour le retour de la paix dans l’est de la RDC se poursuit jusqu’à samedi. Les deux premières sessions s’étaient tenues en avril et en mai de cette année.

Dans la même catégorie