ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Naissance d’un collectif d’enseignants pour la paix à Ouragahio-Bayota


  3 Novembre      36        Société (44480),

 

Gagnoa, 03 nov 2021 (AIP)- Un collectif des enseignants pour la paix est né dans les sous-préfectures d’Ouragahio-Bayota-Yopohué et Dahiépa Kéhi, a annoncé son tout premier président, Zogouri Auguste Pacôme, instituteur à Bayota, au sortir de sa conférence de presse, mercredi 03 novembre 2021 à Bayota.

« Nous sommes le chemin de nos parents dans les villages », a affirmé M. Zogouri, assurant être ceux-là même qui orientent souvent les prises de décision des parents dans les villages, par rapport aux actions de paix, de réconciliation ou des sources de tension.

Pour M. Zogouri, l’enseignant est donc le socle de la paix partout dans les hameaux parce que le constat a montré que dans les villages et hameaux, il y a un instituteur, un enseignant, à qui les parents se réfèrent souvent, pour lire et comprendre la politique, ce qui se dit ou se fait.

Au vu de cette position de donneur du savoir dans le pays profond, il est celui-là qui est à même d’expliquer le savoir qu’il donne et souvent d’expliquer les textes qui sont écrits, a soutenu le nouveau président de ce collectif né à la mi-aôut 2021.

Porté à la tête du collectif par ses collègues enseignants des quatre sous-préfecture de Bayota, Yopohué, Dahiépa Kéhi et Ouragahio.

Se réjouissant que camarades enseignants, aient épousé ce concept de paix et réconciliation, afin qu’ensemble, ils puissent les développer auprès des parents des villages, il a invité ceux des enseignants qui n’y ont pas encore adhéré, à se souvenir que l’enseignant qui parle de paix autour de lui, a de réelles chances de voir cette paix se matérialiser dans tout l’environnement du village.

« Nous sommes vraiment engagés », a-t-il dit, faisant allusion à la présence d’enseignants militants de tous les partis politiques, au sein du bureau, dont ceux du parti au pouvoir et des principaux mouvements politiques de l’opposition, dont lui-même du Parti Démocratique de Côte d’.

Une conférence de presse est prévue courant novembre sur le thème, ‘quelle contribution de l’enseignant dans la promotion des valeurs de la paix de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale ».

Dans la même catégorie