APS COVID-19 : DES CLUBS PROFESSIONNELS VEULENT ÊTRE « ÉLIGIBLES’’ AU FONDS DE SOUTIEN DE L’ETAT GNA Ghana Chefs provide meals for COVID-19 frontline staff GNA People in Koforidua not observing directives against COVID-19 APS LE MARCHÉ CENTRAL AU POISSON DE PIKINE A BESOIN D’UN REPRÉSENTANT AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ (DIRECTEUR) APS CORONAVIRUS : 20 DES 50 DISTRICTS SANITAIRES DU PAYS TOUCHÉS PAR LA PANDÉMIE AGP Siguiri-Elections : Les militants et sympathisants du RPG félicités après la victoire du Parti AGP Guinée-COVID-19 : Existence des Fausses Nivaquine et chloroquine sur les marchés AGP Football-COVID-19 : Les joueurs du FC Barcelone cèdent 70% de leurs salaires au club APS EN LIGUE PROFESSIONNELLE, LES SALAIRES SONT EN SURSIS (DIRIGEANTS) APS COUVRE-FEU : 211 PERSONNES INTERPELLÉES ET 328 VÉHICULES IMMOBILISÉS À MBOUR (GENDARMERIE)

NAISSANCE D’UNE ASSOCIATION D’ACTEURS DE LA DISTRIBUTION DE L’ENGRAIS


  30 Décembre      16        Agriculture (1103),

   

Dakar, 30 déc (APS) – L’Association des professionnels des engrais du
Sénégal (APESEN) a été mise sur pied lundi à Dakar avec l’objectif de
professionnaliser davantage le secteur de la distribution de cet
intrant agricole, a expliqué Moulaye Baldé, un de ses initiateurs.

« Nous allons essayer de nous mettre en conformité par le biais de
cette association et nous mettre aux normes de ce qui se fait dans la
sous-région, au Mali, au Nigeria et au Burkina Faso etc.’’, a-t-il
déclaré en marge de l’assemblée générale constitutive.

Le secteur de l’engrais est assez dynamique, un peu complexe mais
travaille énormément. Notre défi majeur consiste à relever le niveau
d’utilisation de l’engrais tout en améliorant la qualité’’, a-t-il
expliqué.

‘’Cette association sera membre de West Africa Fertilizer Association
‘’ (WAFA), a-t-il précisé, en soulignant qu’elle allait aussi
participer à la promotion de l’engrais, à l’augmentation de son
utilisation.

Evoquant les défis, Baldé a insisté sur ceux relatifs à la production,
à la distribution, à l’organisation du secteur et à la formation des
producteurs à l’usage de cet intrant agricole.

L’association arrive à son heure et permettra à l’Etat d’avoir un
interlocuteur sur les secteurs concernant le secteur agricole, a de
son côté réagi, Alassane Diallo, directeur général des ICS (Industries
chimiques du Sénégal).

Dans la même catégorie