ACP Le Président Félix Tshisekedi lance les travaux de désenclavement du quartier camp Luka à Ngaliem APS A KAFFRINE, L’ETAT APPUIE DES ÉLEVEURS DONT LES BÊTES ONT ÉTÉ INTOXIQUÉES APS LAURENCE GAVRON SUR UN PROJET DE FILM CONSACRÉ À ALIOUNE DIOP, FONDATEUR DE PRÉSENCE AFRICAINE AIP Côte d’Ivoire/Gaou productions promeut la cohésion sociale à San Pedro à travers un cross populaire GNA Akatsi South MCE assists schools with furniture GNA Local production is solution to Ghana’s inflationary pressures AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Lycée municipal de Sikensi doté d’une bibliothèque AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le maire de Tengrela offre une « grande nuit du rire » à ses populations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sinfra, une zone propice à la production de riz AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des étudiants du département des Arts de l’UFHB exposent leurs œuvres sur le net

Nécessité de renforcer la coopération technique entre les deux Congo


  16 Avril      61        Innovation (92), Science (413), Technologie (549),

   

BRAZZAVILLE, 16 AVRIL (ACI) – La directrice et membre fondateur d’Investing in people Asbl, Mme Raïssa Malu, a souligné le 16 avril à Brazzaville, la nécessité de renforcer la coopération technique entre les République du Congo et la  République démocratique du Congo (Rdc) dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

«On ne peut pas imaginer le développement des deux Congo sans la science et la technologie, on ne peut pas l’imaginer sans une coopération renforcée entre nos deux pays. On est plus fort ensemble», a-t-elle dit à l’occasion du lancement, à Kinshasa, de la 9ème édition de la Semaine des sciences et des technologies de la Rdc.

Mme Malu a également relevé l’importance d’accroître le budget de la recherche. Selon elle, les sciences et les technologies jouent un rôle important dans la société des deux pays. «Nous avons besoin d’une masse critique de chercheurs qui soient bien formés pour y arriver. Ainsi, nous allons pouvoir accélérer notre processus de développement», a-t-elle confié.

Parlant du bilan des précédentes éditions de la Semaine des sciences et des technologies de la Rdc, elle a fait savoir qu’il est positif, car il a permis d’avoir une autre perception des sciences, d’obtenir des réformes au niveau de la science et des mathématiques et d’améliorer le système éducatif national.

La Semaine des sciences se tient du 18 au 22 avril prochain à Brazzaville et à Kinshasa sur le thème «La technologie spatiale au service du développement». Elle a pour objectif de faire du domaine de la recherche scientifique une priorité auprès des gouvernants des deux pays.

Organisée depuis 2014, cette semaine a pour but de promouvoir les sciences et les technologies auprès des jeunes et du grand public ainsi que le savoir et le savoir-faire des Congolais en particulier et des Africains en général. Son objectif est aussi et surtout de susciter des vocations.

Dans la même catégorie