AIP Côte d’Ivoire/ Fête des mères : des détenues de la MACA cadeautées AIP La Côte d’Ivoire souhaite s’inspirer de la réussite du Japon AIP Côte d’Ivoire/ Les unités opérationnelles du SOSTECI de San Pedro dotées d’équipements AIP Côte d’Ivoire/ Une plateforme de professionnels recommandée pour la protection du patrimoine culturel et naturel GNA BOST MD Seeks GH 5 Million Cedis Damages from Sammy Gyamfi AGP Foot-Amical : Le Syli National de Guinée face au Raja et au Wydad (27 et 30 mai) GNA 4 Persons arrested for engaging in illegal mining GNA Two Chinese galamseyers arrested at Amenfi Central GNA Ghana loses 56 billion CFA annually on tomato importation ACP Début des spectacles au Festival international de percussions à Kinshasa

Nécessité d’une prospection pour identifier les potentialités minières de la province du Kwilu


  16 Mai      21        Economie (18518),

   

Kinshasa, 16 mai 2018 (ACP).- Le Programme des Nations Unies (PNUD) a indiqué dans sa récente publication : « Atlas des énergies renouvelables en RDC » qu’il y a nécessité d’une prospection du sous-sol pour identifier les ressources minières de la province du Kwilu.
Selon cette publication, des indices de diamant et d’autres minerais tels que le phosphate, le nickel, le gypse, le kaolin, la chaux ainsi que les indices d’hydrocarbures existent sont visibles à travers le territoire de cette entité territoriale.
Les potentialités minières de cette province requièrent un drainage des investissements, avant de souligner que la province est dotée d’immenses terres arables pour les cultures arborescentes et arbustes ainsi que des pâturages permanents pour l’élevage.
Le PNUD note également dans cette publication que l’environnement naturel du Kwilu est propice au développement de l’industrie agro-alimentaire et à la valorisation des déchets agricoles y afférents pour la production de l’énergie.
La province présente des atouts pour son développement, notamment la centrale hydroélectrique de Kakobola actuellement en construction (10,5MW). Il a préconisé également l’exploitation des chutes de Bamba (22 MW) et la chute Kitona (12 MW) ainsi que la valorisation de la biomasse pour la production de l’énergie.
Les besoins électriques du seul secteur domestique, selon la source, s’élève à 254,67 MW, et que les demandes électriques des villes de Kikwit et Bandundu sont respectivement de 17,58 et 7,46 MW. Le territoire de Bulungu a la demande électrique la plus élevée de la province suite à l’importance de sa démographie.
Toutefois, la province dispose de possibilités de se développer à travers le tourisme grâce notamment à ses chutes naturelles considérées comme parmi les plus belles d’Afrique, à la gorge de Lukwila dans le territoire de Gungu et aux folklores traditionnels Pende et Tchokwe), précise la source.
En ce qui concerne les infrastructures de transport, la publication indique que la province du Kwilu s’appuie sur les réseaux routier, aérien et fluvial. Le réseau routier comprend les routes nationales (bitumées et en terre), les routes provinciales (prioritaires et secondaires) et les routes de desserte agricole. La route demeure le réseau de transport le plus utilisé, précise la source.

Dans la même catégorie