ACP La RDC à la conférence de l’organisation mondiale de l’économie verte au Caire ACP Arrivée à Kinshasa du Sous-secrétaire d’Etat adjoint des USA au Droits de l’homme ACP Un programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités en RDC GNA JobHouse Recruitment Agency celebrates three years partnership with Uber Ghana GNA Do not pride yourselves in the overall WASSCE passes GNA AOMC assures consumers of quality service delivery AIP Côte d’Ivoire/ Secteur des mines : Bientôt la création de cinq nouveaux chantiers écoles à l’intérieur du pays (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Le centre céramique de Katiola sensibilise sur les opportunités d’emplois pour la jeunesse AIP Côte d’Ivoire/ Le COSIM change de dénomination APS CAN 2019 : « LES ATTAQUANTS SERONT LES MEILLEURS ALLIÉS DES GARDIENS DE BUT » (CHEIKH SECK)

Neuf  nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola enregistrés lundi  au Nord-Est de la RDC


  19 Mars      28        Santé (6842),

   

Kinshasa, 19 mars 2019 (ACP).- Neuf nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été enregistrés  lundi dans la province du Nord-Kivu au Nord-Est de la RDC, dont trois à Katwa, deux à Vuhovi, deux à Masereka, un à Butembo et un à Kalunguta, rapporte le ministère de la santé dans son bulletin quotidien  sur la situation épidémiologique de la dite maladie parvenu mardi à l’ACP.

Selon la même source, cinq nouveaux décès de cas confirmés ont été notifiés en date du 18 mars 2019 dont  quatre décès communautaires (trois à Katwa et un à Kalunguta) et un décès au Centre de traitement d’Ebola (CTE) de Butembo. Notons, par ailleurs, que deux patients ont été guéris et sont sortis de CTE de Butembo.

Depuis la déclaration de cette dixième épidémie d’Ebola le 1er aout 2018, le cumul de cas est de 960, dont 895 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 603 décès (538 décès des cas confirmés et 65 décès des cas probables) et 314 personnes guéries. A ce nombre s’ajoute 172 cas suspects en cours d’investigation.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles à des changements ultérieurs après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Le vaccin rVSV-ZEBOV fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck demeure le seul vaccin utilisé dans cette épidémie après son approbation par le  Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018, rappelle-t-on.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 89.173 personnes ont été vaccinées, dont, 22.470 à Katwa, 20.956 à Beni, 10.972 à Butembo, 6.109 à Mabalako, 2.985 à Kalunguta, 2.811 à Goma,  2.700 à Mandima, 2.317 à Komanda, 2.114 à Oicha, 1.430 à Kayina, 1.389 à Kyondo, 1.357 à Karisimbi, 1.315 à Bunia, 1.229 à Masereka, 1.124 à Vuhovi, 1.021 à Lubero, 831 à Biena,  806 à Musienene, 772 à Mutwanga, 690 à Rutshuru, 557 à Rwampara (Ituri), 527 à Nyankunde, 496 à Mangurujipa, 355 à Tchomia, 333 à Lolwa, 280 à Mambasa, 254 à Alimbongo, 250 à Mweso, 245 à Kibirizi, 207 à Kirotshe, 161 à Nyiragongo, 97 à Watsa (Haut-Uélé) et 13 à Kisangani.

Dans la même catégorie