AIP Côte d’Ivoire/JIF 2019 dans le Bounkani: D’importants dons offerts aux groupements féminins AIP Un nouveau bureau MCC chargé de l’égalité entre les genres ouvert en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Deux monuments en construction pour embellir Touba AGP Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon AIP Côte d’Ivoire/ Un atelier sur le droit communautaire UEMOA à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des séances de dépistage du cancer du col de l’utérus à Yamoussoukro Inforpress Moradores de Cidadela vão pedir na justiça suspensão das actividades do posto de combustível da Enacol Inforpress Bolsa de Acesso à Cultura vai financiar mais 70 escolas e associações a nível nacional Inforpress Porto Novo: Rede de água contempla centena de famílias em Lombo Figueira, Ribeirão Fundo e Água das Caldeiras AIP La Première dame de Côte d’Ivoire appelle à l’accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l’entrepreneuriat féminin

Neuf  nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola enregistrés lundi  au Nord-Est de la RDC


  19 Mars      20        Santé (6648),

   

Kinshasa, 19 mars 2019 (ACP).- Neuf nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été enregistrés  lundi dans la province du Nord-Kivu au Nord-Est de la RDC, dont trois à Katwa, deux à Vuhovi, deux à Masereka, un à Butembo et un à Kalunguta, rapporte le ministère de la santé dans son bulletin quotidien  sur la situation épidémiologique de la dite maladie parvenu mardi à l’ACP.

Selon la même source, cinq nouveaux décès de cas confirmés ont été notifiés en date du 18 mars 2019 dont  quatre décès communautaires (trois à Katwa et un à Kalunguta) et un décès au Centre de traitement d’Ebola (CTE) de Butembo. Notons, par ailleurs, que deux patients ont été guéris et sont sortis de CTE de Butembo.

Depuis la déclaration de cette dixième épidémie d’Ebola le 1er aout 2018, le cumul de cas est de 960, dont 895 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 603 décès (538 décès des cas confirmés et 65 décès des cas probables) et 314 personnes guéries. A ce nombre s’ajoute 172 cas suspects en cours d’investigation.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles à des changements ultérieurs après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.

Le vaccin rVSV-ZEBOV fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck demeure le seul vaccin utilisé dans cette épidémie après son approbation par le  Comité d’Éthique dans sa décision du 19 mai 2018, rappelle-t-on.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 89.173 personnes ont été vaccinées, dont, 22.470 à Katwa, 20.956 à Beni, 10.972 à Butembo, 6.109 à Mabalako, 2.985 à Kalunguta, 2.811 à Goma,  2.700 à Mandima, 2.317 à Komanda, 2.114 à Oicha, 1.430 à Kayina, 1.389 à Kyondo, 1.357 à Karisimbi, 1.315 à Bunia, 1.229 à Masereka, 1.124 à Vuhovi, 1.021 à Lubero, 831 à Biena,  806 à Musienene, 772 à Mutwanga, 690 à Rutshuru, 557 à Rwampara (Ituri), 527 à Nyankunde, 496 à Mangurujipa, 355 à Tchomia, 333 à Lolwa, 280 à Mambasa, 254 à Alimbongo, 250 à Mweso, 245 à Kibirizi, 207 à Kirotshe, 161 à Nyiragongo, 97 à Watsa (Haut-Uélé) et 13 à Kisangani.

Dans la même catégorie