AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

NIAGUIS : LIBÉRATION DE QUATRE JEUNES MIS EN CAUSE DANS UN LITIGE FONCIER


  11 Novembre      5        Divers (911),

   

Ziguinchor, 10 nov (APS) – Quatre jeunes hommes arrêtés depuis trois mois dans le cadre d’un litige foncier entre les habitants du village de Barafe et la mairie de Niaguis (sud) ont été libérés mardi à la suite d’une médiation de la Commission nationale du dialogue des terroirs (CNDT), a appris l’APS de source digne de foi.

La mairie de Niaguis, dans le département de Ziguinchor, avait procédé au lotissement de terrains situés dans les villages de Boucotte Mancagne et Barafe. Une partie des villageois avait protesté contre la répartition des parcelles, sous la houlette d’un comité d’alerte et de veille.

Des jeunes de Barafe avaient enlevé des bornes servant à la délimitation des terrains. Il s’en était suivi une plainte de la commune de Niaguis, à la suite de laquelle quatre jeunes hommes avaient été arrêtés.

L’affaire avait fait beaucoup de bruit, et plusieurs manifestations avaient été organisées en vue de leur libération et d’une nouvelle clé de répartition des parcelles.

‘’Nous avons été saisis par le comité de veille mis en place par les populations. Une mission de la CNDT a rencontré les populations et l’ensemble des parties concernées, pour la résolution du litige foncier’’, a expliqué Xavier Diatta, conseiller technique à la Commission nationale du dialogue des territoires.

‘’Nous remercions les autorités administratives, judiciaires et territoriales, ainsi que les populations de Niaguis, pour la disponibilité dont elles ont fait preuve dans le cadre de cette médiation. Les jeunes ont recouvré la liberté’’, s’est réjoui M. Diatta.

‘’Il fallait faire libérer les jeunes pour tempérer l’ardeur des populations. Ensuite il faudra procéder à la correction de la distribution des parcelles. Nous allons aider les communes à s’engager dans des projets d’inter-territorialité, pour une meilleure gestion des litiges fonciers’’, a-t-il assuré.

Dans la même catégorie