AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

Niamey : Lancement de la campagne ‘’Plus fort avec le Lait Maternel Uniquement’’


  26 Août      16        Santé (7391),

   

Niamey, 26 Août(ANP)-La Direction de la Nutrition du Ministère de la Santé Publique a organisé, ce mercredi 26 Août 2020 à Niamey, une rencontre de briefing à l’intention de la presse, en prélude au lancement, ce jeudi 27 Août 2020, de la campagne ‘’Plus fort avec le Lait Maternel Uniquement’’.

Cette campagne vise à encourager le dialogue et à catalyser les changements politiques, sociaux, institutionnels et comportementaux afin d’arrêter de faire boire les nourrissons de l’eau et de leur donner uniquement du lait maternel pendant les six premiers mois de leur vie. Elle vise également à faire évoluer les normes et les comportements vers de meilleures pratiques d’allaitement.

Au cours de cette rencontre, l’assistance a eu droit à la projection d’une vidéo qui explique les bienfaits de l’allaitement exclusif chez le nourrisson et une présentation par diapos des différents contours de la problématique de l’allaitement exclusif.

Lors des différentes interventions des uns et des autres, il a été soulevé la question de l’allaitement chez les femmes travailleuses et étudiantes, du rôle des medias en général, et particulièrement ceux communautaires, dans la sensibilisation de la population sur l’allaitement exclusif.

Au Niger seuls deux(2) nourrissons de moins de six mois sur 10 sont exclusivement allaités dans les normes, le don de l’eau est le principal obstacle.

Il a été révélé qu’au Niger les conséquences du non allaitement par an sont estimées à près de 12.000 décès d’enfants, près de 147 milliards de FCFA de pertes économiques annuelles, soit 3,3% du Revenu National Brut (RNB); une dépense de 2,4% de salaire nominal chez les familles dans l’achat des substituts du lait maternel.

La campagne ‘’Plus fort avec le lait Maternel Uniquement’’ vise donc à faire augmenter les taux d’allaitement maternel au Niger et dans les 24 pays d’Afrique de l’Ouest et du centre, indique-t-on.

Dans la même catégorie