APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Niamey : L’INS lance la plateforme des données migratoires


  24 Novembre      8        Migration (372),

   

Niamey, 24 nov (ANP)- Le Secrétaire Général de l’Institut National de la Statistique (INS), M. Sani Oumarou a présidé, ce mercredi 24 novembre 2022, l’ouverture d’un café statistique sur le lancement de la plateforme des données migratoires.
On note la présence à cette cérémonie des représentants de l’INS et de la sous-région dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Mali ainsi que les représentants de l’Union Européenne et de l’OIM.

L’objectif principal de cet atelier vise à promouvoir et vulgariser la plateforme des données auprès des administrations publiques.

En ouvrant les travaux de cet atelier, le Secrétaire Général de l’INS, M. Sani Oumarou a d’abord exprimé sa profonde gratitude aux participants pour leur présence au lancement officiel de la plateforme des données migratoires.

‘’Cette présence montre l’intérêt que vous portez aux activités de l’INS en général et aux statistiques migratoires en particulier’’ a-t-il lancé à l’endroit des participants à l’atelier.

Selon le secrétaire général de l’INS, pour prendre les dispositions nécessaires pour une meilleure gestion des flux migratoires, ‘’il est impératif de disposer des statistiques fiables et de bonne qualité accessibles aux différents utilisateurs’’.

‘’C’est dans ce cadre que s’inscrit la collaboration entre l’INS et l’OIM dont l’objectif global vise à améliorer la disponibilité et la qualité des productions des données statistiques sur les flux migratoires afin de répondre aux besoins réels des utilisateurs’’ a-t-il expliqué.

Il a, en fin, exhorté les participants à suivre attentivement le déroulement des travaux de l’atelier sans pour autant douter de leurs compétences à apporter une plus-value à cet atelier, et remercié l’ensemble des partenaires, en général, et en particulier, ‘’l’OIM qui continue à nous apporter leur appui technique et financier dans l’accomplissement de notre mission’’.

Dans la même catégorie