AGP Match amical Gabon-Bénin: Patrice Neveu communique sa liste ce vendredi AGP Gabon : Présentation des grandes lignes du programme de promotion et de protection des Droits de l’Homme AIP Un atelier de pré-validation du rapport sur l’état de l’environnement marin ouvert à San-Pedro AIP Environ 1,6 million d’Ivoiriens sortis de la pauvreté (Alassane Ouattara) AIP Ouattara appelle l’Afrique  » à prendre toute sa place au sein du Conseil de sécurité de l’ONU » AIP Le ministère de la Fonction publique engagé à réduire le délai du premier mandatement des fonctionnaires AIP Des poches de sang collectées à Tiassalé AIP La Secrétaire générale de la Francophonie en visite de travail au Bénin AIP La sécurisation du foncier rural expliquée aux populations de Soubré AIP Le conseil régional de Gbêkê et Crédit Access signent une convention de partenariat pour le financement des micro-entrepreneurs

Niamey : Ouverture de la 44ème Session ordinaire du Conseil ministériel de médiation et de sécurité de la CEDEAO


  4 Septembre      144        Economie (9734),

   

Niamey, 04 Sept (ANP)- Organisée en prélude au Sommet ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se tiendra le 07 septembre prochain, la 44ème Session ordinaire du Conseil ministériel de médiation et de sécurité de la CEDEAO s’est ouverte, ce vendredi 04 septembre 2020 à Niamey, sous la présidence du Ministre des Affaires Etrangères nigérien, M. Kalla Ankourao.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre Kalla Ankourao a déclaré que ‘’cette 44ème Session ordinaire du Conseil de médiation et de sécurité se tient dans un contexte particulièrement difficile, caractérisé notamment par la pandémie de la COVID-19 qui a, malheureusement, impacté quasiment toutes les activités dans notre sous-région’’.

‘’Ce Conseil se tient également à un moment où les crises politiques internes et la menace terroriste ne nous accordent aucun répit’’ a-t-il ajouté.

M. Kalla Ankourao a aussi souligné que cette Session prendra en compte ces défis en examinant les rapports de la 32ème session du Conseil de médiation et de sécurité.

‘’Ainsi, comme à l’accoutumée, notre réunion abordera la stabilité politique et sécuritaire de notre région sur la base des différentes propositions et recommandations faites par les ambassadeurs’’ a-t-il poursuivi.

Le Ministre nigérien des Affaires Etrangères a, par ailleurs, rappelé que dans les mois à venir, ‘’notre attention sera particulièrement focalisée sur le rétablissement de la stabilité au Mali et cinq (5) élections présidentielles qui se tiendront en Guinée Conakry, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Ghana et au Niger’’.

A cet regard, a-t-il notifié, ‘’il est de notre devoir d’aider ces pays membres à préparer et organiser ces élections dans les meilleurs conditions’’.

‘’Toutefois, la persistance des attaques terroristes dans plusieurs pays de la sous-région et particulièrement au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Nigéria ainsi que la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée doivent demeurer une préoccupation constante de notre Conseil’’, a préconisé M. Kalla Ankourao, selon qui, ‘’ces attaques, se traduisent par une catastrophe humanitaire avec son lot de personnes déplacées, de réfugiés et d’enfants séparés, de déstabilisation des pays, et de la région’’.

Il a, enfin, fondé l’espoir que les délibérations aboutiront à des propositions de solutions qui seront soumises au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement le lundi prochain.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Jean-Claude Kassi Brou a, auparavant, pris la parole pour annoncer qu’un point sera fait au cours de cette 44ème Session du Conseil de médiation et de sécurité sur la situation politique et sécuritaire dans la région et qu’il devrait permettre, à l’issue des délibérations, de faire des propositions à la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement pour relever les défis liés à la paix, la sécurité et la stabilité auxquels la région est confrontée.

M. Jean-Claude Kassi Brou a, par ailleurs, indiqué que ‘’dans le cadre de l’exercice de ses prérogatives en conformité avec le Protocole Additionnel sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, la Commission de la CEDEAO continue à déployer les efforts nécessaires pour accompagner les Etats membres dans la conduite de leurs processus électoraux de minière inclusive, transparente et crédible’’.

Dans la même catégorie