GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualification due to technical error – GAA GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualified for flouting rules GNA Commonwealth Games: Paul Amoah breaks Ghana’s 48-year medal drought in 200m GNA We have to take the corruption fight as a personal fight – GACC alerts GNA Youth urged to avail themselves for mentorship GNA Huawei, Ministry of Communications begin cyber security training Phase II GNA Religious and traditional leaders key to domestic tax mobilization-study GNA 2022 West Africa Development Outlook proposes increased sub-regional trade, structural transformation ACP Organisation en Belgique de la croisière « Le fleuve Congo s’invite en Belgique » ACP Les 16 pays de la SADC se conviennent de mutualiser les efforts pour la révolution industrielle

Niamey : Une délégation de participants au 3ème sommet des filles africaines reçue par le président de la CNDH


  19 Novembre      43        Droits de l'Homme (541),

   

Niamey, 19 Nov(ANP)-Le président de la Commission Nationale des Droits Humains, M. Maty El hadji Moussa a reçu, dans la matinée de ce venderdi 19 novembre 2021, une délégation de participants au 3ème sommet des filles africaines, conduite par le représentant du Directeur pays de l’ONG Plan International Niger, M. Ismael Amadou.

Cette délégation, composée d’une quinzaine de filles du Niger et d’ailleurs, travaillant avec les organisations de Joing Forces (Plan, Save the Children, SOS, Word Vision, terre des Hommes et Child Fund) est allée présenter à la Commission le Communiqué Final du Sommet des filles africaines qui s’est achevé le jeudi 18 novembre 2021 à Niamey.

A l’issue de la présentation du communiqué final, le président de la CNDH, dit avoir écouté attentivement les recommandations issues du sommet et cela, avec beaucoup d’intérêts.

« Nous ferons, pour vous accompagner, le plaidoyer de vos recommandations de manière à ce que cela puisse être suivi d’effet au niveau des autorités compétentes », a –t-il rassuré.

Maty El hadji Moussa de faire comprendre ensuite que « la cause des enfants de manière générale et celle des filles en particulier constitue un défis pas simplement pour la société toute entière, mais aussi pour les institutions dont la CNDH qui comporte en son sein un groupe de travail animé par un commissaire des droits humains avec toute une direction chargée de la promotion de la cause du genre (de la femme, des personnes vulnérables et handicapées) .

Auparavant, M. Ismael Amadou a, dans son intervention, souhaité que ‘’les recommandations portées par les jeunes fassent l’objet d’une attention particulière par les gouvernements et les organisations internationales du Système des Nations- Unies et les différentes parties prenantes’’.

Le représentant du Plan International de s’engager à ‘’œuvrer aux cotés des autorités des différents pays africains membres pour pouvoir contribuer techniquement et financièrement aux efforts afin de mettre fin aux pratiques traditionnelles néfastes’’.

L’occasion a été saisie par les jeunes filles pour poser au président de la commission des questions d’éclaircissements sur le fonctionnement de la CNDH, des questions qui ont eu des réponses claires et précises de la part de ce dernier.

Dans la même catégorie