MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé MAP Le Canada s’engage à accroître sa participation au développement du Sahel MAP L’ONU appelle à une action immédiate pour inverser la situation dans la région centrale du Sahel MAP Mysk Marrakech lance la commercialisation de son nouveau projet de luxe MAP Sahel central : l’accès humanitaire est compromis par l’insécurité (PAM)

NICOLAS BERTRAND PROMU À LA TÊTE DU BUREAU AFRIQUE DE FRANCE 2 À DAKAR


  13 Octobre      13        Médias (1444),

   

Dakar, 13 oct (APS) – Le journaliste belge Nicolas Bertrand a été promu à la tête du bureau Afrique de la chaîne publique française France 2 à Dakar, qui couvre toute l’Afrique au Sud du Sahara, a-t-on appris de sources médiatiques.

Nicolas Bertrand, jusque-là correspondant de France 2 en Inde, remplace à ce poste Marc de Chalvron, rapporte Télépro, un magazine hebdomadaire francophone publié en Belgique.

‘’Le jeu de chaises musicales continue pour les correspondants à l’étranger de France 2. Après le départ de Valéry Lerouge, en poste à Bruxelles (il vient d’être remplacé par Julien Gasparutto), c’est à l’autre bout de la planète que les choses bougent dans les rédactions !’’ lit-on sur le site internet de Télépro.

‘’Notre compatriote Nicolas Bertrand, en poste à New Delhi (Inde) depuis six ans, va partir pour de nouvelles aventures, au bureau africain de France Télévisions au Sénégal’’, ajoute-t-on de même source.

Nicolas Bertrand, grand reporter pour France Télévisions depuis 2009, a notamment travaillé pour le magazine ‘’Envoyé spécial’’ de la chaîne publique française. Il avait couvert le conflit en Afghanistan (en 2007) en tant que reporter indépendant, après avoir fait ses armes à AB3, puis à la RTBF-Namur.

Nicolas Bertrand a ensuite postulé à BFM TV, chaîne de télévision française d’information nationale en continu, dont il a participé au lancement.

‘’Je voulais voyager dans le cadre de mon travail. C’est en Afghanistan que j’ai compris que cette adrénaline-là et cette façon de raconter les histoires étaient ma voie’’, expliquait-il au sujet de sa passion pour le métier.

Dans la même catégorie