GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Niger: 11 otages de Boko Haram libérés par l’armée


  17 Août      14        Politique (11370),

   

Niamey, 17/08/2020 (MAP) – Onze villageois, dont quatre enfants, ont été libérés à la faveur d’une opération menée par l’armée nigérienne dans le bassin du Lac Tchad en territoire nigérian, indiquent des médias, citant les autorités locales.

« Les otages ont été libérés par nos soldats dans la partie nigériane du Lac Tchad, près d’une base de Boko Haram. Il s’agit de onze personnes parmi lesquels trois femmes et quatre enfants enlevés en août par Boko Haram », a déclaré le secrétaire général du gouvernorat de la région de Diffa (Sud-Est).

Ces otages ont été enlevés les 11 et 12 août dans deux villages de la commune de Gueskérou, bordant le Lac Tchad, dont les rives sont partagées entre le Niger, le Tchad et le Nigeria.

« Les ravisseurs ont été traqués par nos militaires qui ont réussi à libérer les otages alors que leurs familles s’apprêtaient à verser une rançon de deux millions FCFA (3.000 euros) », selon la télévision publique nigérienne.

Les prises d’otages contre versement de rançons sont fréquentes dans la région de Diffa, exposée depuis cinq ans aux raids meurtriers des jihadistes de Boko Haram et de l’Iswap.

Selon les Nations unies, Diffa abrite 300.000 réfugiés nigérians et déplacés, fuyant les exactions des jihadistes.

Dans la même catégorie