MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Niger : 28 millions USD de la BAD pour appuyer les réformes économiques


Abidjan, 28/11/2018 (MAP) – La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une nouvelle assistance financière de 28 millions de dollars USD au Niger, répartie en un prêt du Fonds africain de développement de 14 millions USD et un don de la Facilité d’appui à la transition (FAT) du même montant, afin de financer la deuxième phase du Programme d’appui aux réformes et à la résilience économique (PARRE).

Le PARRE II a pour but d’appuyer l’accélération de la croissance économique du Niger, avec un accent particulier mis sur le renforcement de sa résilience face aux chocs climatiques, indique mercredi un communiqué de la BAD..

Parmi ses objectifs spécifiques, figurent l’accroissement des recettes fiscales nationales, l’amélioration de la transparence du système de passation des marchés, l’assainissement du climat des affaires, ainsi que le développement de chaînes de valeurs agricoles et minières à travers un meilleur accès à l’électricité, à l’eau et aux financements pour les petites et moyennes entreprises.

« Cette seconde phase illustre l’engagement constant et nécessaire de la Banque pour la poursuite des réformes, afin de consolider les acquis du Niger sur le plan macroéconomique et ses performances dans les secteurs productifs et en matière de progrès social », selon le directeur du Bureau de coordination de la gouvernance et de la gestion financière publique Abdoulaye Coulibaly.

Le portefeuille actif de la Banque au Niger couvre 14 opérations actives pour un volume total net d’engagements de 557 millions de dollars, comprenant neuf projets nationaux, quatre projets multinationaux et un projet dans le secteur privé.

Dans la même catégorie