APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB APS COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR HUIT JOURS SUPPLÉMENTAIRES APS RÉFRACTAIRE AU TRAFIC D’INFLUENCE, MARÈME FAYE SALL POUR DES SOLLICITATIONS DIRECTES APS JOSEPH KOTO : ‘’C’EST DIFFICILE DE SUIVRE LE CHAN SANS LE SÉNÉGAL’’ APS LA MAIRIE DE DIAMNIADIO ADOPTE UN BUDGET ANNUEL DE PRÈS DE 3,4 MILLIARDS DE FRANCS CFA APS DES SCIENTIFIQUES SE PENCHENT SUR LA FIABILITÉ DES VACCINS CONTRE LE COVID-19 APS DES SÉNÉGALAIS DE PROVINCES CATALANES RÉCLAMENT UN CONSULAT DE PROXIMITÉ APS ABDOULAYE DIOP : « CHEIKH NGAÏDO BÂ ÉTAIT REMARQUABLE PAR SON ÉLÉGANCE SUR TOUS LES PLANS » APS GRAINES D’ARACHIDE : PLUS DE 46.000 TONNES COLLECTÉES, SELON MODOU DIAGNE FADA AIP COVID-19: Des cas graves en réanimation et sous assistance respiratoire (Ministère)

Niger: 34 morts dans la dernière attaque jihadiste, selon un nouveau bilan


  18 Décembre      13        Securité (1794),

   

Niamey, 18/12/2020 (MAP) – L’attaque revendiquée par le groupe jihadiste Boko Haram, perpétrée dimanche dernier contre le village de Toumour dans le sud-est du Niger, a fait 34 morts et une centaine de blessés, selon un nouveau bilan.

Le précédent bilan officiel de cette attaque, menée dans la région de Diffa, proche du Nigeria, faisait état de 28 morts.

« Il y a eu jusqu’ici exactement 34 morts parmi lesquels 7 femmes et deux enfants. C’est un bilan encore provisoire », a déclaré à la presse le maire de la ville Boukar Mani Orthe.

« On dénombre, à la date du 17 décembre, 34 morts, dont dix par balles, quatre par noyade et vingt par feu et une centaine de blessés », a indiqué de son côte la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) dans un communiqué.

Un deuil national de trois jours, du 15 au 17 décembre, a été décrété en hommage aux victimes de cette attaque perpétrée quelques heures avant l’ouverture des élections municipales et régionales le 13 décembre et deux semaines avant la présidentielle du 27 décembre.

Diffa, la capitale régionale de 200.000 habitants située à la frontière avec le Nigeria, avait été attaquée à quatre reprises en mai.

Dans la même catégorie