MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Niger : Après les alliances, la bataille du second tour de la présidentielle a véritablement commencé


  8 Février      10        Politique (15305),

   

NIAMEY, 08 Février (ANP) – Au Niger, la bataille pour le second tour de la présidentielle a véritablement commencé ce dimanche 7 février 2021 avec le lancement des campagnes électorales par les deux candidats arrivés en tête du 1er tour, Messieurs Bazoum Mohamed et Mahamane Ousmane, respectivement à Niamey et Tillabéry.

Cette course pour le fauteuil présidentiel fait également suite au jeu d’alliances consécutif à la proclamation des résultats définitifs du 1er tour par la Cour Constitutionnelle.

Ainsi, le candidat du parti au pouvoir, Bazoum Mohamed du PNDS Tarayya, arrivé en tête du scrutin du 27 décembre 2020 avec 39,30% des suffrages exprimés valables, a pu réunir autour de sa candidature d’autres candidats du 1er tour dont le 3ème (Seyni Oumarou du MNSD Nassara, 8,95%), le 4ème (Albadé Abouba du MPR Jamahuriya, 7,07%), mais aussi Alma Oumarou (2,47%), Moussa Hassane Barazé (2,40%), Dr Amadou Ousmane (1,32%), Garba Souleymane (1,27%), Nassirou Nayoussa (0,87%), Gado Ibrahim (0,82%), Issa Mounkaila (0,80%), Alhassane Intinicar (0,65%), Issoufou Idrissa (0,35%), Talata Doulla Mamadou (0,35%), Souleymane Abdallah (0,29%), soit au total 66,91% des voix du 1er tour.

Quant à Mahamane Ousmane, qui a recueilli 16,98% des suffrages exprimés valables, il bénéficie du soutien de Yacoubou Ibrahim du MPN Kiishin Kassa (arrivé 5ème avec 5,38%), de Djibo Salou (6ème avec 2,98%), mais aussi de Omar Hamidou Tchiana (1,39%), Ousmane Idi Ango (1,17%), Mamadou Abdou Hamidou (0,75%), Oumarou Alfa Abdoul Kadri (0,60%), Kané Kadaouré Habibou (0,56%), Abdourahamane Oumarou (0,42%), Saïdou Amadou Issoufou (0,42%), Adolphe Sagbo (0,35%), Boubacar Cissé Amadou (0,35%), Oumarou Idé Ismael (0,25%), soit 31,6% des voix du 1er tour.

Certains candidats du 1er tour, dont Mamadou Moustapha Moustapha (0,42%), Moumouni Mahaman Hamissou (0,38%) et Baré Maïnassara Djibril (0,36%), n’ont pas encore donné de consignes de vote pour le second tour du 21 février prochain.

Les deux candidats se sont donc lancés dans la bataille et ont chacun programmé des meetings dans les chefs-lieux des huit (8) régions du Niger, selon les agendas consultés par l’ANP.

Quelque 7,4 millions d’électeurs nigériens ont été appelés aux urnes le 27 décembre dernier pour élire leur futur Président de la République parmi 30 candidats en lice. Ce scrutin a mobilisé quelque 5.189.132 électeurs nigériens sur les 7.446.556 inscrits sur la liste électorale, soit un taux de participation de 69,68%.

Notons que ce 1er tour de la présidentielle a été couplé aux législatives, également remportées par le PNDS Tarayya qui s’est adjugé, selon les résultats provisoires proclamés par la CENI le 02 janvier 2021, 80 des 166 sièges pourvus. La coalition soutenant le candidat Bazoum Mohamed totalise 129 sièges au futur Parlement.

Au total, 19 partis se partagent les 166 sièges en compétition.

L’assemblée Nationale du Niger compte 171 membres, mais les 5 sièges affectés à la diaspora ne sont pas pourvus faute de l’enrôlement des Nigériens de l’extérieur.

Dans la même catégorie