INFORPRESS Ilha do Maio vai ter um núcleo local de luta contra cancro – presidente da ACLCC INFORPRESS Carlos Veiga anuncia candidatura “independente e de cidadania” à Presidência da República INFORPRESS Governo e Correios de Cabo Verde instituem selo Cabo Verde no Mundial INFORPRESS Governo vai dotar regiões militares de meios de emergência médica – primeiro-ministro INFORPRESS Fogo: Projecto Terra de Valor promove mesa de diálogo sobre desenvolvimento rural da ilha NAN Ex-President Jonathan enlists colleagues to mitigate electoral crises in West Africa NAN Nigeria loses $10bn to illicit financial flows – ICPC GNA Desist spreading fear and panic on COVID-19 vaccines GNA Fodome Helu gets Police Post GNA Aggrieved WR Garages Association members petition Regional Minister-designate

Niger : Bazoum Mohamed reprend la tête du scrutin présidentiel après la proclamation des résultats provisoires de 210 communes


  23 Février      9        Politique (15636),

   

Niamey, 23 février (ANP) – Au Niger, le candidat du parti au pouvoir,
le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya)
est toujours en tête du scrutin présidentiel deuxième tour du dimanche
21 février 2021, selon les résultats provisoires proclamés par la
Commission électorale nationale indépendante (CENI) tard dans la nuit
du lundi 22 au mardi 23 février 2021.

En effet, en début de cette 3ème journée de proclamation des résultats
et selon une synthèse des résultats provisoires de 210 communes sur
les 266 que compte le Niger, c’est M. Bazoum Mohamed qui est largement
en tête avec 2.020.590 voix contre 1.476.257 voix pour le candidat
Mahamane Ousmane.

Il reprend ainsi la tête de ce scrutin après que le candidat de
l’opposition l’a légèrement devancé en fin de la 2ème journée grâce
notamment aux résultats de la région de Niamey, fief de l’opposant
Hama Amadou qui le soutient depuis le 1er tour.

Ces consultations électorales, opposant les candidats Bazoum Mohamed
du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya,
au pouvoir) à l’ancien Président Mahamane Ousmane du Renouveau
Démocratique et Républicain (RDR Tchanji, Opposition), ont été
organisées le dimanche 21 février dernier. Elles devraient permettre
le premier passage démocratique du pouvoir entre un Président
démocratiquement élu et un autre.

Selon plusieurs observateurs, la tenue de ces élections dans des
bonnes conditions fait du Niger un modèle pour les pays de la
sous-région dans l’organisation des élections démocratiques, libres et
apaisées.

Quelque 7,4 millions d’électeurs nigériens étaient appelés aux urnes
pour choisir entre les deux candidats.

Dans la même catégorie