APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois APS La SONACOS va dégager  »10 à 13 milliards de FCFA » pour la prochaine campagne de commercialisation (DG) APS Pape Mamadou Sy rêve de signer un contrat professionnel avec un grand club MAP RDC: trois manifestants tués lors de l’attaque d’un convoi de l’ONU (MONUSCO) MAP RCA: Plus de 400 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en 2023 (ONU)

Niger : Conseil de Régulation tient sa session ordinaire de septembre


  26 Septembre      59        Technologie (781),

   

NIAMEY, 26 sept (ANP)- Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a entamé ce mercredi 26 septembre sa session mensuelle ordinaire de septembre 2018  sous la présidence de Sani Kabir, président de l’institution  avec à son menu  l’examen et adoption  de plusieurs textes.
Il s’agit entre autres de l’ examen et adoption du projet de délibération  modifiant et complétant la délibération  fixant la composition, l’organisation et le fonctionnement du conseil de publicité et   du projet de délibération,  déterminant les conditions d’attribution, d’annulation et de retrait de carte de presse de journaliste professionnel.
Les travaux vont porter aussi sur  l’examen et adoption des travaux de la commission Ethique, Déontologie  et des textes sur la demande de modification, de prorogation et d’autorisation de fréquences.
Le CSC insiste sur le point relatif au projet de délibération modificative fixant la composition, l’organisation et le fonctionnement du conseil de publicité. Cette délibération a été adoptée par décret N°2017-052/PRN/MC du 25 janvier 2017 régissant la publicité par voie de presse.
« L’inscription de ce point à l’ordre du jour de la présente session s’explique donc par la nécessité de rendre plus fonctionnelle et dynamique, notamment en le professionnalisant davantage» , a annoncé le Président du CSC dans son discours d’ouverture.
Concernant le point relatif  à la modification de la délibération de  septembre 2013, déterminant les conditions d’attribution, d’annulation et de retrait de carte de presse de journaliste  professionnel, « il s’agit essentiellement de la conformer a la loi de  Mai 2018 modifiant et compétant celle du  juin 2012 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du CSC , récemment prise par le gouvernement » , a précisé  Dr Sani Kabir.
En effet, l’article 15 (nouveau) dispose  que «  le Conseil Supérieur de la Communication délivre et retire la carte de journaliste professionnel sur proposition de la commission d’instruction compétente prévue à l’article 38 », a-t-il rappelé.
Le CSC relève au sujet des cartes de journaliste professionnel, qu’au regard des statistiques de l’institution, peu de journalistes en font la demande auprès de l’organe régulateur. C’est le lieu de rappeler aux journalistes l’impérieuse nécessité de se procurer la carte de journaliste professionnel car « c’est elle qui fait d’eux des professionnels à part entière nonobstant toutes les qualifications et compétences dont ils disposent ».
La carte de journaliste professionnel, en dehors de nombreuses facilités qu’elle offre à son détenteur (ART20 de l’ordonnance n°2010-35 du 4 juin 2010 portant régime de la liberté de presse), inspire confiance et respect de la part des personnalités et citoyens auxquelles on se présente. Partout ailleurs, c’est elle et elle seulement qui fait de vous un professionnel, a-t-il expliqué.
C’est pourquoi une fois de plus le CSC exhorte tous les journalistes du public, comme du privé, les correspondants comme les journalistes de passage à  formuler la demande auprès du CSC c’est un droit pour chaque journaliste qui remplit les conditions fixées par les textes réglementaires d’en bénéficier
Cette session du Conseil Supérieur de la Communication espère que tous les dossiers soumis à son appréciation soient examinés dans le strict respect des textes législatifs et règlementaires.
Le CSC est une autorité administrative indépendante chargée d’assurer et de garantir  la liberté et l’indépendance des moyens de communication.

Dans la même catégorie