ANG Diplomacia/Umaro Sissoco Embaló recomenda nova dinâmica para o sector ANG Cooperação/ França promete apoiar Guiné-Bissau nos domínios agroindustrial, agrónomo e turístico ANG Infraestruturas rodoviárias/DG garante que os trabalhos vão ser concluídos para “facilitar a vida das populações” ATOP DES ELUS LOCAUX ET PERSONNEL TECHNIQUE DE TONE 1 ET OTI 1 S’APPROPRIENT LES FONDAMENTAUX DE LA COOPERATION DECENTRALISEE ATOP LE REPRESENTANT RESIDENT DE CRS ET UNE DELEGATION DES FEMMES DU SECTEUR PRIVE CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP UNE DELEGATION DE L’UE EN VISITE A KARA POUR CONSTATER LES AVANCEES DES PROJETS FINANCES Inforpress Santo Antão: Projecto “Contribuir para criação do emprego digno às mulheres” contempla 100 mulheres Inforpress CPLP: Ministros debatem temática da biodiversidade e desafios das alterações climáticas no espaço lusófono ACP L’ONU Femmes lance la campagne «16jours d’activisme» en RDC GNA Ghana identifies Pfizer and Modena COVID-19 vaccines for deployment

Niger : Installation Officielle du Premier Bureau du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP)


  22 Octobre      11        Société (25199),

   

Niamey, 22 oct (ANP)- Le Premier Ministre Brigi Rafini a procédé, ce jeudi 22 octobre 2020 au palais des congrès de Niamey, à l’installation officielle du Premier Bureau du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens (CNOP) du Niger.

L’initiative de cette mise en place du premier bureau du CNOP vise à créer les conditions de renforcement de la régulation de la profession des pharmaciens au Niger.

Dans son discours, le Premier Ministre Brigi Rafini, a indiqué que ‘’l’Ordre des pharmaciens est une institution morale animée par des pairs pour assurer une auto- régulation efficace dans un sous-secteur en plein évolution’’.

Selon le Premier Ministre ‘’c’est au regard du nombre croissant des pharmaciens, tant dans le secteur public que privé, et du fort engouement que la profession suscite qu’il a été dès lors apparu comme une nécessité de disposer d’un ordre à l’instar de tant d’autres corps de métiers’’.

‘’L’ordre se doit donc de mettre de l’ordre aux côtés des pouvoirs publics, non seulement pour faire respecter l’éthique et la déontologie du métier et tous les devoirs professionnels qui y rattachent, mais aussi de faire du Serment de Galien une exigence de toutes les instances ‘’ a-t-il laissé entendre.

Selon le Premier Ministre ‘’la santé des populations est une priorité du programme de la renaissance du Président Issoufou Mahamadou’’.

‘’Ma présence, ici à vos cotés, témoigne le soutien permanent du gouvernement à l’ensemble des professionnels de la santé’’ a-t-il jouté.

‘’Je profite de cette occasion pour adresser à la grande famille du corps médical, les hautes appréciations du Président Issoufou, ainsi que celles du Gouvernement pour son agrégation et son engagement à toute épreuve dans la prise en charge des patients, notamment celle de la Pandémie à COVID-19’’.

Il a également eu une pensée pour le Grand Doyen d’Age des pharmaciens, l’Honorable Djermakoye Danda qui n’a pas pu faire le déplacement.

Dans sa présentation du processus de mise en place du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, le Ministre de la Santé, Dr Idi Illiassou a indiqué que ‘’l’Ordre des Pharmaciens du Niger a été créé par décret depuis le 27 septembre 2017 avec quatre autres ordres professionnels, et l’Ordre des Pharmacien du Niger est le premier à voir le jour aujourd’hui’’.

Pour Dr Idi Illiassou, l’Ordre est une exigence professionnelle, un défenseur de la légalité et de la moralité en la matière.

‘’C’est donc une grande opportunité pour le Niger de renforcer son dispositif réglementaire pharmaceutique’’ a-t-il conclu.

Il faut noter que le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens est composé de sept (7) membres pour un mandat de trois de (3) ans.

Dans la même catégorie