AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

Niger : La CENI renforce les capacités des responsables de ses Commissions déconcentrées


  19 Octobre      19        Société (25567),

   

Niamey, 19 octobre (ANP) – Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a présidé, ce lundi 19 octobre 2020 au Palais des Congrès de Niamey, une rencontre d’information et d’échange avec les présidents des Commissions électorales déconcentrées de l’Institution.

Deux jours durant, les participants à cette rencontre auront à échanger sur les nouvelles orientations de la CENI, passer en revue son cadre légal et institutionnel, alors que la CENI aura à les entretenir sur leurs rôles et responsabilités dans la gestion du nouveau cycle électoral.

A la suite de l’élaboration et de la confection d’un fichier électoral national biométrique, suivies de la sélection des responsables des Commissions électorales déconcentrées de la CENI, cette rencontre vise à lancer les étapes devant conduire à la réalisation des scrutins inscrits à l’agenda prévisionnel de la CENI au titre du cycle électoral 2020-2021 du Niger, a indiqué Me Issaka Sounna à l’ouverture des travaux.

Selon toujours le Président de la CENI, cette session, qui intervient dans la foulée d’une série de formations dédiées aux FDS, aux juges et greffiers des tribunaux des grandes instances, est une occasion pour la CENI de s’assurer de la fiabilité et de la compétence de tous les intervenants dans la chaine des réalisations des différents scrutins à venir.

« En dépit des contraintes auxquelles elle fait face dans la gestion du processus électoral, la CENI reste déterminée à accomplir sa mission avec pour objectif la réussite des élections et de contribuer à préparer la paix et la cohésion sociale », a ensuite déclaré Me Issaka Sounna, avant d’inviter les présidents des Commissions déconcentrées de la CENI « à être ses ambassadeurs sur le terrain, c’est-à-dire les porte-flambeaux de la crédibilité, de la transparence, ainsi que de l’indépendance de l’organe en charge des élections ».

Il les a également demandés de « maintenir haut le flambeau de sorte que toute faille dans ledit processus ne vienne en perturber le bon déroulement de ces élections ».

Il a enfin remercié le Gouvernement du Niger et les Partenaires techniques et financiers pour leurs appuis continus aux activités de la CENI.

Pour sa part, le Directeur Résident de l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique au Niger (EISA Niger), M. Bile Bouah Mathieu, s’est réjoui d’être associé à cet atelier très important pour la CENI, avant d’indiquer que c’est conformément à sa mission que EISA a décidé d’appuyer financièrement et techniquement cette rencontre qui se situe dans le prolongement des actions de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la gestion du processus électoral en cours au Niger.

Le Niger s’apprête à organiser, fin 2020 et début 2021, des élections locales et générales pour lesquelles les différents collèges électoraux sont déjà convoqués, soit le 13 décembre 2020 pour les locales, le 27 décembre pour le 1er tour de la présidentielle qui sera couplé aux législatives.

Selon la CENI, quelque 7,4 millions d’électeurs nigériens sont enrôlés pour participer aux différents scrutins.

Dans la même catégorie