APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan GNA NPP, NDC share ideas on financing universal health care GNA Laws needed to support growth of entrepreneurship GNA Vote NPP to sustain economic growth – Dr Bawumia to Ghanaians GNA LIP Launches new strategy to empower Communities AIP Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: Un député de San-Pedro appelle à des élections apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Mille jeunes et femmes leaders disent “oui” au Président Ouattara à San-Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des organisations des droits de femmes appellent à un dialogue au plus niveau des leaders politiques ANGOP Angola e Etiópia abordam retomada dos voos

Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020


  22 Septembre      15        Education (3718),

   

NIAMEY, 22 Septembre (ANP) – Au Niger, la rentrée scolaire, prévue le 1er Octobre 2020 dans les établissements d’enseignement préscolaire, primaire et secondaire et dans les établissements de formation professionnelle et technique, est reportée au 15 du même mois en raison des graves inondations qu’a enregistrées le pays, a appris l’ANP d’un communiqué officiel du Ministre Porte-Parole du Gouvernement nigérien publié ce lundi 21 septembre 2020.

En effet, selon ce communiqué, c’est « en raison des inondations qui ont occasionné un nombre important de sinistrés et de leur recasement dans les différents établissements d’enseignement du pays et en vue de parachever le processus de leur relogement sur les différents sites pouvant les accueillir », que la rentrée scolaire est reportée de 15 jours sur toute l’étendue du territoire nigérien.

Le Gouvernement précise que « toutes les dispositions seront prises pour une rentrée effective » à la nouvelle date prévue.

Le Niger, note-t-on, a connu cette année des graves inondations qui ont occasionné des pertes en vies et des dégâts matériels importants. Selon le dernier bilan officiel, quelque 35 000 maisons se sont effondrées, pour plus de 7000 ha de cultures dunaires et plus de 3000 ha de cultures irriguées englouties par les eaux. Plus de 350 000 personnes sont sinistrées, alors que 71 autres ont perdu leurs vies.

Les inondations ont concerné plus de 700 villages et/ou quartiers répartis dans 116 communes de 48 départements des huit régions du pays.

Dans la même catégorie