ANP Niger : Le Président du Parlement reçoit la Consule Générale du Burkina Faso en fin de mission ANP Journée internationale de la paix : L’AJSEM Niger organise une rencontre d’échanges sur les questions de défense et de sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le proviseur du lycée Nana Adepra de Bettié expose les difficultés de son établissement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 335 millions de FCFA à 6.498 ménages, victimes de déficit pluviométrique AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les finalistes de la compétition intégrantes les activités de la randonnée pédestre connus APS KHALILOU FADIGA INVITE LES CLUBS BELGES À INVESTIR AU SÉNÉGAL APS LANCEMENT, MERCREDI, D’UNE SÉRIE DE RENCONTRES SUR LA PAIX ET L’‘’EXTRÉMISME VIOLENT‘’ APS MACKY SALL S’ATTEND À UNE RELANCE DE L’ÉCONOMIE, AVEC D’ABONDANTES RÉCOLTES APS FESTIVAL ‘’CLAP IVOIRE’’ 2020 : LE SÉNÉGALAIS MAMADOU DIOP REMPORTE LE PRIX DE LA MEILLEURE FICTION APS LA SPHÈRE ADMINISTRATIVE DE KAFFRINE SERA RÉCEPTIONNÉE DANS SIX MOIS (OFFICIEL)

Niger : L’ancien Ministre d’Etat Omar Hamidou Tchiana investi à la présidentielle de 2020-2021


  30 Août      34        Politique (11235),

   

Niamey, 29 Août (ANP) – L’ancien Ministre d’Etat dans le Gouvernement du Président Issoufou Mahamadou, M. Omar Hamidou Tchiana, président au parti Alliance des Mouvements pour l’Emergence de Niger (AMEN-AMIN), a été investi candidat à la présidentielle de 2020-2021 du Niger.

C’était ce samedi 29 août 2020 au Palais du 29 Juillet de Niamey, à l’issue du congrès d’investiture organisé par son parti.

A l’ouverture de ces assises, M. Tchiana a remercié ses partisans pour leur présence massive et s’est dit « heureux et ému de la confiance que vous me témoignez en m’investissant en tant que candidat aux élections ».

Après avoir décrit la situation du Niger qui, selon lui, est marquée par « la mal gouvernance, avec des Institutions sous ordre, une insécurité galopante et une corruption endémique », le candidat du parti AMEN-AMIN a déploré cet état de fait qui se développe dans « une sorte de querelle des anciens et des modernes dont le but et de rejeter la faute sur l’autre ».

M. Omar Hamidou Tchiana dit refuser que « ce pays, si riche de ses ancêtres, de son histoire, de son peuple, de son sous-sol, soit encore trainé dans la boue du fait de ses élites et je refuse que mon pays soit cité parmi les derniers car ce classement fait le déshonneur sur ce que nous avons de plus cher au monde : nos enfant ».

Selon lui, « une autre voie doit s’ouvrir car une autre solution est possible », soulignant qu’il a décidé de partir à la conquête du pouvoir « non pas avec arrogance, mais avec l’humanité de ceux qui savent que notre projet est juste », précisant que son projet de société « est fondé sur les valeurs libérales et panafricanistes en vue de concrétiser le rêve de tous les Nigériens, c’est-à-dire rendre le Niger véritablement démocratique, social, économique ».

A la classe politique nigérienne, M. Tchiana a demandé de « lutter pour un processus électoral consensuel à même de garantir une élection juste, inclusive et impartiale », se référant ainsi aux consultations électorales que le Niger s’apprête à organiser en fin 2020-début 2021 qui, selon lui, seront « les plus ouvertes depuis l’avènement de la démocratie au Niger », en même temps qu’elles « seront l’occasion pour nous de rentrer dans l’histoire ».

Avec son investiture, l’ancien Ministre d’Etat Omar Hamidou Tchiana s’ajoute aux autres candidats en lice que sont : Bazoum Mohamed au titre du PNDS Tarayya (parti au pouvoir), Ibrahim Yacoubou du MPN Kishin Kassa, Djibril Baré Maïnassara au titre l’UDFP Sawaba et le Général Salou Djibo au titre du PJP « Génération Doubara ».

Il y avait également celles de Dr Abdoulaye Amadou Traoré au titre du Parti du Progrès pour un Niger Uni (PPNU Sawyi) qui se présente pour la 3ème fois et du jeune architecte Kané Kadaouré Habibou, président du parti Synergie des Démocrates pour la République (SDR Sabuwa) qui fait son baptême de feu.

Un autre nouveau arrivé sur la scène politique et soutenu par une coalition d’une vingtaine de partis politiques (Gayya Zabé 2021) est aussi dans le starting-block. Il s’agit de M. Abdoul Kadri Oumarou Alpha.

S’y ajoutent les potentiels candidats des autres partis politiques traditionnels (MNSD Nassara, MODEN/FA Lumana Africa, MPR Jamhuriya, RDR Tchenji).

Le 1er tour de l’élection présidentielle est prévu pour le 27 décembre 2020, marquant ainsi la première alternance pacifique de pouvoir au Niger.

MAY/KPM/ANP Août 2020

Dans la même catégorie