MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards


  1 Décembre      8        Politique (14468),

   

Niamey, 1er déc (ANP)-Les parlementaires nigériens réunis en séance plénière sous la présidence de du Président Ousseini Tinni, ce mardi 1er décembre 2020, ont examiné et adopté la loi des finances 2021.

Le budget général de l’Etat, exercice 2021, s’équilibre en recettes et en dépenses à  2.644,53 milliards de FCFA en 2021 contre 2.514,40 milliards au deuxième collectif budgétaire 2020, soit une augmentation de 130,14 milliards de FCFA en valeur absolue et de 5,18% en valeur  relative.

Il a été également élaboré dans un contexte marqué par les chocs exogènes liés aux défis sécuritaires, la crise sanitaire induite par la COVID-19, la volatilité des cours mondiaux et les aléas climatiques notamment les inondations.

Le budget 2021 prend également en compte les orientations du programme de renaissance et des priorités et choix stratégiques  définis par le gouvernement, notamment  dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES 2017-2021) et le Programme Economique et Financier (PEF 2017-2021), conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI).

Cette politique budgétaire vise principalement le maintien de la stabilité macroéconomique et l’amélioration de la gestion des finances publiques à travers une mobilisation accrue des recettes fiscales, une meilleure maitrise des dépenses publiques et le renforcement   des dépenses publiques  et de la gestion de la trésorerie et de la dette.

La loi des finances 2021 est porteuse de sept (07) nouvelles mesures fiscales touchant à l’impôt sur les bénéfices ; la taxation sur la valeur ajoutée, le régime d’imposition ; le contrôle fiscal ; le contentieux fiscal, et les régimes dérogatoires.

 Au terme du processus d’adoption de la loi des finances 2021, le Ministre des finances, commissaire du gouvernement, M. Mamadou Diop s’est réjoui de l’adoption de ce projet de loi.

‘’ A travers le vote massif de la loi des finances 2021, vous venez créer les conditions d’une transition sereine dans la gestion des finances publiques en offrant un cadre budgétaire assaini, malgré un contexte international et régional difficile , pour la conduite de la politique de développement économique, social et financier harmonieux de notre pays’’ a déclaré le Ministre des finances.

Mamadou Diop a tenu, enfin, à remercier les honorable députés pour leur vote qui jette les bases d’un développement durable dans le pays.

Dans la même catégorie