GNA NPP, NDC have equal slots on Appointments, Business Committees of parliament GNA Ministry of Aviation to engage BA on flights to London GNA COVID-19: Ghana confirms six more deaths MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials

Niger : Le Gouvernement entend réglementer les frais de scolarité dans les établissements privés


  12 Décembre      11        Education (4112),

   

NIAMEY, 12 Décembre (ANP) – Le Gouvernement du Niger entend désormais fixer les frais de scolarité dans les établissements privés d’enseignement général par décret du Ministre en charge du Commerce.

L’annonce a été faite ce vendredi 11 décembre 2020 à l’issue d’une réunion du Conseil des Ministres. Pour cela, le Gouvernement compte réviser la loi portant organisation de la concurrence au Niger, qui a consacré la liberté des prix des biens et des services sur tout le territoire à travers leur fixation sur le marché par le seul jeu de la concurrence.

Ce faisant, le Gouvernement nigérien va ainsi procéder à l’ajout des frais de scolarité dans les établissements privés de l’enseignement général (préscolaire, primaire, collège et lycée) dans la liste des produits et services dont les prix sont déterminés par arrêté du Ministre chargé du Commerce.

Cette décision est prise, explique le Gouvernement, du fait que ce domaine social, qu’est l’école, « fait l’objet de surenchère et de fortes spéculations dans la plupart des centres urbains du Niger par le manque de réglementation des tarifs ».

Notons en effet qu’au Niger, les frais de scolarité varient d’une école à une autre. Et dans la plupart des écoles privées, les frais sont exorbitants et pouvaient même atteindre plus de 500.000 F CFA au niveau lycée dans certains établissements de la capitale Niamey.

Dans la même catégorie