ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Niger : Le secteur du pétrole a procuré plus de 935 milliards de FCFA en 9 ans (Ministère du pétrole)


  30 Octobre      30        Economie (12663),

   

Niamey, 30 oct (ANP) – Le Niger a tiré depuis 2011 du secteur du pétrole des recettes de l’ordre de 818 milliards de FCFA ayant ‘’ boosté l’économie nationale’’ auxquelles s’ajoutent 117 milliards de FCFA de ‘’réalisations sociétales’’, a annoncé le Directeur général des hydrocarbures au ministère du pétrole, Boubé Hamani.

Dans un exposé à la session du Conseil Economique Social et Culturel (CESOC) dont l’ANP a pris connaissance, le fonctionnaire a précisé que le secteur pétrole a ‘’largement contribué au développement de l’économie nigérienne représentant 4% du PIB , 19% des recettes fiscales, 16% des exports et 5% des emplois salariés formels du Niger’’.

A l’horizon 2022 , dans le cadre de la nouvelle phase d’exploitation, le pétrole sera le principal levier de l’économie, contribuant à ‘’24% pour le PIB, 45% des recettes fiscales, 68% des exportations et 8 à 12% des emplois salariés formels au Niger’’ , est-il projeté.

Les ressources pétrolière comprennent notamment les bonus de signature chiffrés à 23 , 039 milliards F CFA ; les droits fixes pour un montant de 73 millions CFA), les redevance superficiaires estimées à 24, 129 milliards F CFA, les rredevance ad valorem se montant à 223, 221 Milliards de F CFA, les Tax oil pour 187, 509 Milliards de F CFA , les Profit oil estimés à 42, 2 milliards de FCFA. S’y ajoutent les recettes de l’aval pétrolier pour un montant de 318 milliards de F CFA, est-il recaputilé.

Au titre chapitre des actions sociétales, les 3 opérateurs du secteur à savoir le groupe chinois CNPC; le britannique Savannah Petroleum et l’Algérien SIPEX Niger ont injecté quelque 117 milliards de FCFA pour des diverses infrastructures dont la route nationale de l’unité et la frontière Tchad pour plus de 100 milliards de FCFA, détaille le document.

Le Niger produit depuis 2011 avec quelque 20.000 barils/jour dans le bassin d’Agadem (Nord-Est) sous le format d’un contrat de partage de production avec un groupe chinois.

A l’horizon 2020-2021, il est prévu que la production sera quintuplée dans le cadre d’une autorisation exclusive d’exploitation pour laquelle quelque 4000 milliards de FCFA seront investis.

Les réserves pétrolières au Niger sont estimées à environ 3,984 milliards barils dont près de 1 milliard de barils récupérables selon les données de juin 2018-Ministère du Pétrole.

Dans la même catégorie