AIP L’ONG Bloom, engagée dans l’autonomisation de la femme et la scolarisation de la jeune fille, a offert une centaine de kits scolaires aux filles du primaire à Danané. AIP Présidentielle 2020 : Patrick Achi invite le Zanzan à voter Ouattara pour pérenniser le développement de la Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet du département de Téhini a pris service MAP M. Bourita reçoit le nouvel ambassadeur de Guinée Bissau au Maroc AIP Côte d‘Ivoire-AIP/ La Journée africaine des droits de l’Homme commémorée à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’axe Tiébissou-Bouaké rouvert à la circulation après avoir été obstrué par un tronc d’arbre INFOPRESS São Vicente: Más Soncent movement denounces destruction of election propaganda material including theft of billboards INFOPRESS FAO realiza Workshop de Capacitação e Sensibilização sobre relação existente entre nutrição e comércio INFOPRESS Fogo: Sindicato Democrático dos Professores distribui máscaras aos seus associados a nível da ilha ATOP LE MINISTRE MIJIYAWA LANCE UN APPEL A LA MOBILISATION GENERALE

Niger : Le syndicat des conducteurs de taxis projettent une grève de 24 heures le 15 octobre 2020


  14 Octobre      11        Société (24000),

   

Niamey, 14 octobre (ANP) – Le Secrétaire Général du Syndicat National des Conducteurs de Taxis (SYNCOTAXI), M. Mahamadou Gamatié, a annoncé, dans un point de presse qu’il a animé ce mercredi 14 octobre 2020, que son syndicat projette d’organiser une grève de 24 heures sur toute l’étendue du territoire national le jeudi 15 octobre 2020.

Selon le Secrétaire Général du SYNCOTAXI, plusieurs revendications sont liées à cette grève, citant notamment l’exigence de son syndicat d’une révision à la baisse des prix des hydrocarbures à la pompe depuis que le Niger est devenu producteur de pétrole en novembre 2011.

Une des exigences récentes du SYNCOTAXI est liée au changement du permis version papier en permis biométrique décidé par le Gouvernement. Pour M. Mahamadou Gamatié,  « on ne peut nous exiger de changer nos permis qui sont des diplômes en des permis en plastique ».

Il a également évoqué le cas de la nouvelle plaque d’immatriculation des véhicules, prétextant avoir « appris qu’il y aura des plaques CEDEAO qui vont bientôt sortir », alors qu’actuellement il nous est demander de changer nos plaques en des nouvelles. Selon lui donc, « on va nous demander de changer encore nos plaques très prochainement ».

C’est donc en protestation contre ces mesures et la cherté des prix des hydrocarbures à la pompe que le SYNCOTAXI envisage de garer les taxis toute la journée du jeudi 15 octobre 2020, journée qui coïncide avec la rentrée des classes au Niger.

Moyens de transport pour la grande majorité des citadins nigériens, les taxis permettent les liaisons entre les quartiers et le centre-ville et desservent les quartiers périphériques, particulièrement dans la capitale Niamey. Leurs grèves suivies paralysent beaucoup les commerces et même l’administration.

Dans la même catégorie