AIP La chefferie du département de Niakara reconnaissante au chef de l’État pour avoir sacrifié « son honneur et sa réputation » pour le peuple AIP La 22ème édition du prix Ebony reportée en janvier 2021 ANP Niamey : Le Premier Ministre reçoit le Sous-Directeur de l’Afrique Occidentale au Ministère français des affaires étrangères ANP Célébration à Dosso de la 7ème édition de la Journée Nationale de la liberté de Presse GNA Tema East NPP to report acts of violence to GNA Vote massively for NPP in the December polls-Addai GNA Some names missing from the special voting list GNA Election 2020: EC satisfied with progress of special voting GNA Special Voting starts in Ernest in UE GNA NDC government to absorb fees of tertiary students

Niger : Les Parlementaires approuvent la loi de règlement pour l’année budgétaire 2018


  2 Novembre      6        Economie (10403),

   

Niamey, 02 novembre (ANP) – Les députés nigériens ont adopté, ce lundi 2 novembre 2020, la loi de règlement pour l’année budgétaire 2018, approuvant ainsi l’exécution du budget général de l’Etat à hauteur d’un montant de 1.691.310.463.504 FCFA contre un montant initial de 1.608.971.731.828 FCFA, soit un résultat excédentaire de 82.338.731.676 de FCFA.

Le budget général de l’Etat du Niger pour l’année 2018, rappelle-t-on, a été initialement déterminé en recettes et en dépenses pour un montant de 1900,86 milliards de FCFA, avant de connaître deux (2) rectifications en cours de son exécution.

La première l’a porté à un montant de 1.971,97 milliards de FCFA, soit une hausse de 71,11 milliards et la seconde l’a arrêté à un montant de 1.979,97 milliards, soit une augmentation de 8 milliards de FCFA par rapport à la première rectification.

Les recettes du budget général de l’Etat, selon le rapport de la commission des finances, ont été réalisées à hauteur de 1.673,02 milliards pour des prévisions annuelles de 1.917,97 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 84, 50%.

Selon le Président de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée Nationale, M. Adamou Namata, le budget 2018 a enregistré le meilleur taux d’exécution des  trois dernières années (2016, 2017,2018), tant en recettes qu’en dépenses.

« C’est la preuve que ce budget était réaliste, viable et soutenable et est également la preuve que toute l’agitation orchestrée par une fraction de la société civile autour de la loi des finances 2018 n’était que de la tempête dans un verre », a ajouté M. Adamou Namata.

Dans la même catégorie