ANP Dernière décade du mois de Ramadan: Nuit du destin (laylatoul Qadr) et Préparatifs d’Aid El Fitr à Niamey AGP Gabon/Retraite complémentaire obligatoire: certains salariés restent pessimistes AGP Gabon : Un gabonais interpellé à Oyem avec cinq pointes d’ivoire APS LIGUE 1 : L’AS PIKINE NOUVEAU LEADER APS L’OMVG LANCE SON PLAN DIRECTEUR DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ APS MATAM : ’’BEAUCOUP D’AVANCÉES’’ SUR LES INDICATEURS (IA) APS LE CEMGA ENCOURAGE LES MILITAIRES DU 22ÈME BATAILLON À ’’DÉVELOPPER LA POLYVALENCE’ APS UNIVERSITÉ IBA DER THIAM : UN DÉLAI DE SIX MOIS ANNONCÉ POUR TERMINER LES CHANTIERS ANP Élections du maire de Maine Soroa (Diffa): Ibrahim TANDJA du MNSD-Nassara élu maire de la ville ANP D’importantes pluies avec des risques d’inondations sont attendues au Niger en 2021 (Prévisions)

Niger : L’OIM a besoin de plus de fonds pour mieux prendre en charge les migrants (Responsable)


  18 Novembre      10        Société (31705),

   

Niamey, 18 Novembre (ANP) – Le Premier Ministre Brigi Rafini s’est entretenu, ce mercredi 18 novembre 2020 à Niamey, avec la chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM) au Niger, Mme Barbara Rijks.

La responsable onusienne est venue rendre compte, au Chef du Gouvernement nigérien, de la situation des migrants vivant au Niger, particulièrement celle des Nigériens, mais aussi et surtout celle des ressortissants des autres pays de la CEDEAO qui viennent d’Algérie, a indiqué à la presse Mme Barbara Rijks à sa sortie d’audience.

L’OIM s’occupe des migrants dans les centres de transition d’Arlit, d’Agadez, d’Assamaka et de Niamey, mais « on rencontre quelques problèmes au niveau du transport, particulièrement pendant cette pandémie de la COVID-19 », a précisé la chef de Mission de l’OIM au Niger.

« L’OIM a donc besoin de plus de fonds pour prendre en charge les migrants ici au Niger et pour faciliter leur retour dans leurs pays d’origine », a-t-elle conclu.

Dans la même catégorie