GNA ‘A punctual society is key to achieving socio-economic growth’ GNA WANEP, NPC launch National Election Response Group GNA Nayiri honours Vice President’s Secretary with a traditional title GNA Ministry of Zongo Development launches second phase of Arabic Instructors Programme GNA Nurses resume work after three-days strike GNA AMA Chief Executive lauds Bloomberg Philanthropies for extending road safety project GNA EC urged to publish names of defective ID cards on website GNA Editors declare support for “Zero Malaria Start with Me Now” campaign GNA Nurses and Midwives in Takoradi back to work APS DOUANES : UNE ÉCOLE DE FORMATION EN GESTATION À SANDIARA

Niger : Macron annonce le renforcement des mesures de sécurité des Français


  11 Août      10        Photos (4185), Politique (11353),

   

Paris, 11/08/2020 (MAP) – Le président Emmanuel Macron a annoncé, mardi, le renforcement des mesures de sécurité pour les Français dans la région sahélienne, au lendemain de l’attaque qui a tué huit personnes dont six humanitaires français dans le sud-ouest du Niger.

« J’ai décidé de renforcer les mesures de sécurité pour nos ressortissants dans la région », a twitté le chef de l’Etat français, qui a présidé en visioconférence, ce mardi matin, deux conseils de défense, l’un consacré à cette attaque perpétrée dimanche par des hommes armés à motos dans la localité de Kouré au Niger, et l’autre à la pandémie de Covid-19.

« Nous poursuivons l’action pour éradiquer les groupes terroristes avec l’appui renforcé de nos partenaires », a souligné M. Macron.

« Nous mettons tout en œuvre pour soutenir les familles des victimes et répondre à l’attaque qui a coûté la vie à six de nos compatriotes et à deux Nigériens », a-t-il affirmé.

Selon lui, ces six jeunes, membres de l’ONG française Acted, « témoignaient d’un engagement remarquable pour les populations ».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) avait annoncé, lundi, l’ouverture d’une enquête pour « assassinats en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste », suite à cette violente attaque.

L’enquête a été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), en co-saisine avec la Sous-direction anti-terroriste (Sdat).

D’après les médias de l’hexagone, une dizaine d’enquêteurs français sont partis mardi pour le Niger, dans le cadre de cette enquête.

La France est engagée dans la région sahélo-saharienne aux côtés des pays du G5 Sahel (Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) à travers le déploiement de quelque 5.100 militaires dans le cadre de l’opération Brakhane, lancée le 1er août 2014, et destinée à lutter contre les groupes djihadistes au Sahel.

Dans la même catégorie