Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi ABP Religion / Le nonce apostolique visite les handicapés du centre diocésain Béthesda de Lokossa ABP Gouvernance / Renforcement des capacités des agents des collectivités locales de Malanville sur la déontologie administrative ABP Coopération / La Chine offre un important lot de matériels et d’équipements de bureau à l’Assemblée nationale du Bénin ABP Social / Les promoteurs des centres d’accueil sensibilisés sur l’importance de l’ordonnance de placement et de retrait de l’enfant en milieu institutionnel

Niger-Nigeria : une connexion ferroviaire pour doper les échanges commerciaux


  22 Octobre      21        Economie (12744),

   

Niamey, 22/10/2020 (MAP) – Le Niger et le Nigeria, qui ont une frontière commune de près de 1.500 Km, projettent la construction d’une connexion ferroviaire en vue de doper leurs échanges commerciaux.

Une réunion préparatoire pour la mise en oeuvre du projet de connexion ferroviaire Kano-Katsina-Jibiya (Nigeria)-Maradi (Niger) a réuni les deux pays, mercredi à Niamey, en présence des ministres des Transports du Niger, Mahamadou Karidio, et son homologue du Nigeria, Chibuike Rotimi Ameachi.

Une fois réalisé, selon M. Karidio, ce chemin de fer, qui constituera un mode de transport de masse, à moindre coût, respectueux de l’environnement et indispensable pour le développement des industries lourdes, va renforcer davantage les relations bilatérales.

Pour lui, « il s’agit d’un excellent système de déplacement, utilisé pour relier les ports mouillés des pays à façade maritime comme le Nigeria aux ports secs des pays sans littoral comme le nôtre ».

Dans le communiqué final adopté à l’issue de cette réunion, les deux parties ont convenu de prendre des mesures nécessaires pour accélérer la mise en oeuvre du projet, d’harmoniser les normes et standards en matière de construction et d’exploitation des infrastructures de transport ferroviaire, partager les informations relatives à l’exécution de ce projet et enfin de créer un comité de concertation conjoint pour examiner toutes les questions relatives à son exécution.

Dans la même catégorie