ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan GNA NPP, NDC share ideas on financing universal health care

Niger : Nouvelle prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry


  6 Octobre      14        Société (24296),

   

NIAMEY, 6 octobre (ANP) – Le Gouvernement du Niger a demandé au Parlement, ce mardi 6 octobre 2020, une nouvelle prorogation, pour une période de trois (03) mois, de l’état d’urgence dans la région de Diffa et dans certains départements des régions de Tahoua et Tillabéry, a appris l’ANP de source officielle.

Selon le Gouvernement nigérien, cette décision est prise du fait que depuis l’avènement de la secte Boko Haram, « la région de Diffa est exposée à une menace terroriste qui revêt désormais un caractère durable ».

« Le phénomène d’insécurité s’est également exacerbé dans la Région de Tahoua (départements de Tassara et de Tillia) et dans la Région de Tillabéry (Départements de Ouallam, d’Ayérou, de Bankilaré, d’Abala, de Banibangou, de Say, de Torodi, de Téra, de Gothèye et de Tillabéry) », indique le même communiqué.

Le communiqué précise que la situation sécuritaire dans les localités concernées « demeure toujours fragile ». D’où la nécessité de proroger cette mesure exceptionnelle à compter du 11 octobre 2020 inclus.

L’état d’urgence, note-t-on, vise à permettre aux Forces de Défense et de Sécurité déployées dans ces zones de disposer des moyens juridiques nécessaires pour rétablir ou maintenir l’ordre et la sécurité publics.

Dans la même catégorie