APS Pathé Badiane : pose de la première pierre d’une stèle dédiée à Maba Diakhou Bâ ANP 1ère rencontre à Niamey des ministres en charge de l’Irrigation des Pays couverts par le projet PARIIS Inforpress Director nacional da educação defende metodologias activas no ensino do Francês em Cabo Verde Inforpress Cabo Verde prevê eliminação de transmissão vertical VIH/Sida em 2024 Inforpress Abraão Vicente participa no Fórum de Investimento e Comércio de Impacto na Guiné-Bissau AIP Des acteurs de la pêche réfléchissent sur les enjeux socio-économiques des petits pélagiques AIP Le PM Patrick Achi appelle à une administration publique au service du citoyen AGP Réhabilitation de la voirie urbaine de Boké : La Société CDM-CHINE offre 20 tonnes de ciments à la Commission de suivi AGP Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda AGP Siguiri/Société : Une maison et tout son contenu réduit en cendres dans la commune urbaine

Nigeria: 25 millions de dollars de la BAD pour contribuer à réduire le déficit de financement du commerce


  5 Octobre      65        Monde (614),

   

Abidjan, 05/10/2022 (MAP)- Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une ligne de crédit de financement du commerce de 15 millions de dollars et une garantie de transactions de 10 millions de dollars au profit de la FSDH Merchant Bank au Nigeria.

La ligne de crédit sera utilisée pour accorder des prêts à des entreprises locales, explique la BAD dans un communiqué, notant que l’enveloppe de 25 millions de dollars va contribuer à réduire le déficit de financement du commerce au Nigéria grâce à la mise à disposition de ressources financières pour les petites et moyennes entreprises du secteur industriel.

Le financement de la Banque servira à garantir également jusqu’à 100 % des risques de non-paiement liés aux lettres de crédit et autres instruments de financement du commerce similaires émis par FSDH Merchant Bank dans le cadre de la partie garantie.

«Cette garantie permettra de confirmer les transactions commerciales initiées par FSDH, ce qui profitera aux entreprises locales d’importation et d’exportation», fait savoir la même source.

Globalement, la facilité va permettre de mobiliser plus de 200 millions de dollars supplémentaires de transactions de financement du commerce dans plusieurs secteurs, notamment l’agriculture, l’industrie manufacturière et l’énergie, au cours des trois prochaines années.

La BAD estime à 82 milliards de dollars le déficit de financement du commerce sur le continent. Les petites et moyennes entreprises et autres entreprises nationales ont plus de difficultés à accéder au financement du commerce que les multinationales et les grandes entreprises locales.

«Nous sommes ravis de finaliser cette facilité avec FSDH Merchant Bank, car le fait d’avoir la Banque comme partenaire aidera FSDH à développer ses offres de financement du commerce au Nigéria pour aider à combler le déficit toujours croissant de financement du commerce dans le pays», a déclaré le directeur du Développement du secteur financier de la Banque, Stefan Nalletamby.

La stratégie actuelle de la Banque africaine de développement au Nigéria s’articule autour de deux piliers, à savoir le soutien au développement des infrastructures et la promotion de l’inclusion sociale par le biais de l’agro-industrie et du développement des compétences.

Le portefeuille actuel du Groupe de la BAD au Nigéria comprend 53 opérations pour des engagements de 4,5 milliards de dollars. Il se compose de 30 opérations souveraines, d’une valeur de 2,7 milliards de dollars, qui représentent 60 % du total des engagements. A cela s’ajoutent 23 opérations non souveraines d’une valeur de 1,8 milliard de dollars.

Dans la même catégorie