APS PACASEN : PLUS DE 17 MILLIARDS CFA POUR LES COMMUNES DE PKINE APS RASSEMBLEMENT VIRTUEL DE LA FPU SUR LES NOUVELLES POSSIBILITÉS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX, SAMEDI APS SÉDHIOU : SIGNATURE DE PROTOCOLES DE TRANSFERT DES RÉALISATIONS DU PPDC APS CISSÉ LÔ APPELLE À LA TENUE D’ÉLECTIONS DES BUREAUX DES CHAMBRES CONSULAIRES AGP Match amical Gabon-Bénin: Patrice Neveu communique sa liste ce vendredi AGP Gabon : Présentation des grandes lignes du programme de promotion et de protection des Droits de l’Homme AIP Un atelier de pré-validation du rapport sur l’état de l’environnement marin ouvert à San-Pedro AIP Environ 1,6 million d’Ivoiriens sortis de la pauvreté (Alassane Ouattara) AIP Ouattara appelle l’Afrique  » à prendre toute sa place au sein du Conseil de sécurité de l’ONU » AIP Le ministère de la Fonction publique engagé à réduire le délai du premier mandatement des fonctionnaires

Niger/Intempéries : 9 morts et 20.000 sinistrés depuis juin


  21 Juillet      41        Environnement/Eaux/Forêts (2094),

   

Niamey, 21/07/2020 (MAP) – Les fortes pluies qui s’abattent depuis juin sur le Niger ont fait neuf morts et plus de 20.000 sinistrés, selon un communiqué du gouvernement publié mardi.

« Suite aux fortes précipitations enregistrées depuis le début de la saison hivernale jusqu’au 20 juillet, on dénombre 2.220 ménages sinistrés soit 20.174 personnes et d’importants dégâts matériels dus aux inondations », selon le communiqué du ministère de l’Intérieur qui précise que plus de 2.000 habitations ont été détruites.

On dénombre également « neuf pertes en vies humaines » – cinq par noyade, quatre dans l’effondrement d’habitations – et 17 blessés, principalement dans les régions de Dosso (Sud-Ouest), Maradi (centre-Sud) et dans celle de Tahoua et Tillabéri (Ouest), selon le ministère de l’Intérieur.

Pour éviter le pire, le ministère de l’Intérieur appelle les habitants à éviter de s’abriter dans les maisons en ruine et à ne pas s’installer dans des zones inondables.

Début juillet, le gouvernement a alerté que « plus de 300.000 personnes sont menacées » cette année par « la crue du fleuve » Niger et « les eaux de ruissellement » à travers le pays.

La saison des pluies, débutée en juin et qui dure habituellement trois mois, bat actuellement son plein au Niger, régulièrement frappé par la sécheresse et, ces dernières années, par des inondations.

Dans la même catégorie