ACAP Le Directeur de la Communication revient sur les activités de la MINUSCA en Centrafrique ACAP Le Président Faustin Archange Touadéra visite l’Etat-Major des Armées AGP Eliminatoires CAN 2021: Naby Keita pourrait être bloqué par Liverpool AGP Boké-Insécurité: Le sous-préfet parle de Diariou Bah, retrouvée morte derrière les rails à Kolaboui AGP Boké-Covid-19: La préfecture compte 15 cas positifs hospitalisés au CTEPI (DPS) AGP COVID19 /EBOLA: Le DG de la Police Nationale sensibilise les transporteurs routiers au respect des mesures sanitaires. AGP Conakry/Lutte contre la COVID 19 : Arrivée de 200 mille doses vaccin de Siropharm en Guinée GNA ireworks in Sekondi as Hassacas Ladies welcome Berry Ladies GNA Ansah\Quaye ready for the “Trilogy” in Independence Day thriller GNA Volta Diaspora Caucus supports couple who lost four children to fire

NIORO : RÉCEPTION DE DEUX CHAMBRES FROIDES POUR LA CONSERVATION DES CORPS


  11 Février      16        Santé (9550),

   

Nioro (Kaolack), 10 fév (APS) – Le préfet du département de Nioro (Kaolack, centre), Abdou Aziz Diagne, a réceptionné, mercredi, deux chambres froides négatives destinées à la conservation des corps.

D’une valeur de 2 millions 300 mille de francs CFA, elles ont été offertes par la Fondation Servir le Sénégal.

’’Depuis 2019, la morgue du district sanitaire de Nioro est tombée en panne. Et, depuis, les populations se servaient de la glace pour conserver les corps. Donc, ces chambres froides vont permettre à la population de Nioro de conserver provisoirement les corps en attendant la construction d’une nouvelle morgue’’, a expliqué le maire de Nioro, Abdoulaye Bâ.

Ces chambres froides négatives ont été démarchées par le collectif ’’Les Niorois’’ qui, selon le maire, a réussi à collecter une somme de 4 451 000 francs Cfa auprès des bonnes volontés pour la construction d’une nouvelle morgue.

Le Préfet Abdou Aziz Diagne a plaidé pour l’acquisition d’un corbillard.

’’Pour plus de respect et de diligence dans certaines formes de décès, il est important voire obligatoire d’avoir un corbillard à Nioro car l’ambulance n’est pas habilitée au transport dans tous les cas de décès’’, a-t-il dit.

Abdou Aziz Diagne a salué le geste de la Fondation Servir le Sénégal qui ’’a agi avec promptitude’’ pour régler provisoirement cette problématique de conservation des corps à Nioro.

Dans la même catégorie