GNA SWAG congratulates Black Satellites on U-20 AFCON trophy GNA One Bullet’ Ansah Stops ‘One Time’ Quaye To Retain National Lightweight Title GNA Rampant Hearts cruise past 10-man WAFA to go third GNA Digitalization: the most impactful and revolutionary policy of Ghana since Independence GNA I will not interfere in chieftaincy issues GNA Making a positive difference for women: Working together is the panacea ANP Le Premier Ministre Birgi Rafini attendu à Tahoua pour le lancement de la construction d’un barrage hydro-agricole ANP Le Président Issoufou Mahamadou, lauréat du prix Mo Ibrahim 2021 APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro

N’Nzérékoré-Insécurité : Le Guérisseur Mamoudou Keita retrouvé mort 20 jours après sa disparition


  15 Janvier      11        Société (29543),

   

Conakry, 15 jan (AGP)-Disparu depuis  mardi 22 décembre 2020, le corps sans vie de Mamoudou Keita, tradi-praticien,  a été découvert mardi,  12 janvier 2021 dans le quartier Dermakono secteur Gonian 3 dans la commune de N’Zérékoré.

C’est dans la matinée    que le corps de la victime  a été retrouvé par les citoyens dudit quartier dans une maison inachevée. Agé de 75 ans, mamoudou Kéita était un tradi-praticien et bien portant quand il sortait  de chez lui.

Interrogé, le neveu du défunt est revenu sur les circonstances de sa disparition. « C’est dans la soirée du  mardi 22 décembre 2020  qu’on  m’a appelé me demandant les nouvelles de mon oncle et cela  m’a  surpris. J’ai immédiatement essayé de le joindre sur son numéro mais il  ne répondait pas. J’ai été dans la famille et tous les habitants de Hermakono se sont mobilisés pour sa recherche en vain. Je suis immédiatement allé faire une déposition à la gendarmerie.  Mais  depuis cette date, c’est malheureusement ce matin qu’on m’a informé que son corps   sans vie se trouve  dans une  maison inachevée», confie Sékou Keita son neveu.

Des es inspecteurs de police  et de  la gendarmerie ainsi que des médecins légistes ont aussitôt été déployés sur le terrain par les autorités administratives pour faire les constats. Pour le moment, aucune cause  de sa mort n’est évoquée.

A noter que depuis plusieurs mois, les cas de vol, viol et  d’assassinat, sont récurrents dans la capitale forestière. L’insécurité  monte d’un cran et ce  rythme vertigineux inquiète des  nombreux citoyens de la cité Zaly.

Dans la même catégorie