APS LES COURS EN PRÉSENTIEL SUSPENDUS DANS LES UNIVERSITÉS POUR UNE SEMAINE AIP Législatives 2021: Le candidat RHDP félicite celui du PDCI-RDA à Daoukro AIP Législatives 2021: Le RHDP gagne trois sièges sur quatre à Aboisso et à Tiapoum ANP L’édition 2021 de la Journée Internationale de la Femme célébrée autour du « Leadership féminin dans un contexte de COVID-19 ANP Situation sociopolitique au Sénégal : La Commission de la CEDEAO appelle toutes les parties prenantes au calme et à la retenue ANP Violences post-électorales au Niger : La coalition « Bazoum 2021 » appelle à la préservation de la quiétude sociale APS LE COVID-19 DOIT AMENER A REPENSER LA PLACE DE LA FEMME, SELON UNE SPÉCIALISTE DU GENRE APS LA GENDARMERIE MET EN GARDE CONTRE LE PILLAGE DE SES CASERNES APS LES IBADOU RAHMANE LANCENT UN APPEL À LA RETENUE APS ALIOUNE BADARA CISSÉ À MACKY SALL : ‘’C’EST VOTRE VOIX QUE LE PEUPLE VEUT ENTENDRE’’

Noël Tshiani exhorte le Premier ministre à placer le peuple au centre de priorité de ses actions


  18 Février      17        Politique (15745),

   

Kinshasa, 18 février 2021 (ACP).- Le Président du parti politique « Force du Changement », Noël Tshiani Muadiamvita, a exhorté le nouveau Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge à placer le peuple Congolais à la priorité de ses actions afin d’améliorer ses conditions de vie et de satisfaire ses besoins sociaux.

Noël Tshiani Muadiamvita qui a adressé ce message au chef du Gouvernement au cours d’un entretien, jeudi, avec l’ACP, a salué le choix du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi porté sur la personne de Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge pour l’accompagner dans la réalisation de ses objectifs de développement économique et social de la RDC.

Parlant de la composition du prochain Gouvernement, le président de Force du Changement a souhaité voir la taille de l’exécutif national réduit, avec plus des technocrates que des politiciens qui travaillent pour les intérêts égoïstes de leurs familles politiques respectives.

Il a, à cet effet, invité le chef du gouvernement à faire diligence dans le processus de mise en place de son équipe gouvernementale pour répondre aux besoins pressants de la population.

« Le Premier ministre doit aussi penser à la nomination des mandataires dans les entreprises et établissements publics ainsi que des diplomates accrédités à l’étranger, afin de palier à l’immobilisme et à la problématique de non méritant », a-t-il recommandé.

Noël Tshiani Muadiamvita a aussi exhorté le Chef de l’Etat, le Premier ministre et son futur gouvernement à doter le Congo d’une vision de développement globale qui intègre tous les aspects du fonctionnement normal d’un pays, avant de proposer son plan maréchal pour la reconstruction et le développement de la RDC, qui comporte des objectifs précis pour transformer la vie économique et sociale du pays.

Selon lui, le budget annuel pour l’exercice 2021 de 4.8 milliard de dollars, laissé par le Premier ministre sortant, est un budget qui ne permet pas à la RDC de faire face aux besoins de fonctionnement mais aussi de pouvoir relever le niveau de vie des fonctionnaires de l’Etat.

« J’invite le nouveau Premier ministre à se montrer plus imaginatif pour aller au-delà du budget laissé par son prédécesseur en mobilisant davantage les ressources intérieures mais aussi en élargissant l’assiette fiscal. Le gouvernement devrait se monter imaginatif pour mobiliser les bailleurs de fonds disposés à venir au Congo et placer plus de capitaux en faveur de l’économie congolaise que ceux que nous avons connu dans le passé. Si on leur donne des signaux claires du changement de gouvernance avec des nouveaux animateurs, des nouvelles méthodes et pratiques, en combattant les antivaleurs, notamment la corruption, les détournements des fonds publics et autres, ils n’hésiteront à venir », a-t-il poursuit.

Pour Noel Tshiani, tout cela rime avec une justice juste, transparente et équitable. « Pour qu’il y ait transparence dans la gestion des affaires de l’Etat, il faut repenser la justice et à mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut », a-t-il préconisé.

Pour l’amélioration du social des Congolais

Parlant de conditions difficiles de vie de l’ensemble de la population congolaise, Noel Tshiani a conseillé au nouveau Premier ministre et son gouvernement à travailler pour l’amélioration des conditions économiques et sociales de plus de 85% des Congolais qui vivent dans la précarité et le chômage.

« Depuis l’alternance au sommet de l’Etat intervenue en janvier 2019 jusqu’à ce jour, le peuple congolais n’a pas encore bénéficié des fruits de ce changement, la situation économique reste poreuse, la situation sociale précaire, pas d’emploi, pas de bonne rémunération pour les agents et cadres de l’Etat, pas des infrastructures de base », a déploré l’homme politique.

Noel Tshiani estime qu’avec le gouvernement qui sera mise en place incessamment, la population attend que son niveau de vie s’améliore, que ses conditions sociales soient meilleures que ce que nous avons aujourd’hui.

« Il faut que les 85% de la population qui se trouve au chômage trouve du travail, que ceux qui travaillent aient un salaire décent », tel est le souhait de Noel Tshiani qui pense aussi que le franc congolais doit être bien géré pour garantir au peuple congolais la stabilité du pouvoir d’achat.

, mais également disponibiliser l’eau potable, l’électricité, la nourriture produit localement afin de ne pas toujours dépendre de l’extérieur, ainsi que d’améliorer les conditions sanitaires et éducatives.

Pour rappel, Noël Tshiani Muadiamvita est docteur en sciences économiques, spécialisé dans le domaine banquier et ancien candidat à la présidence de la république à l’élection 1918, auteur du plan maréchal de Noel Tshiani pour la reconstruction et le développement de la RDC.

Dans la même catégorie