MAP Les autorités sud-africaines lancent une initiative pour faire face à la criminalité MAP Présidence de la CAF : l’intérim du Congolais Constant Omari prolongé ATOP ARCEP/ CONCOURS DE CREATION DE LOGO : AMELA KOMLAN A REMPORTE LE PREMIER PRIX ATOP LE LIONS CLUB LOME COLOMBE OFFRE DU MATERIEL A L’EPP CEBEVITO ET A L’EPC NYEKONAKPOE AIP Un atelier sur l’état des lieux de la paix et de la justice en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Parlement des enfants reconnaissant au gouvernement pour ses actions en leur faveur AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FIF rend hommage à Sidi Diallo, jeudi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Augustin Sidy Diallo, Biographie d’un passionné du football AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Positions mitigées de quelques habitants de Séguéla à propos de la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 10 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris

Nord-Kivu : le projet «Njia za Makubaliano» présenté à la vice-Premier ministre Munembwe


  5 Novembre      11        Politique (12973),

   

Kinshasa, 05  novembre 2020(ACP).-La vice-Premier ministre, ministre du Plan, Elysée Munembwe Tamukumwe a reçu, mardi, une délégation composée des représentants de l’ONG Alert International, du Groupe de plaidoyer pour la paix de Masisi (GPPM), de la Monusco ainsi que du STAREC, venue lui présenter le projet «Njia za makubaliano» (le chemin vers les accords) qui vise la stabilisation et la sécurisation du Nord-Kivu, a appris l’ACP jeudi du ministère du Plan.

Les hôtes du vice-Premier ministre ont, selon la source, présenté les axes principaux dudit projet qui tournent principalement autour de la relance des cultures pérennes dans la zone prioritaire de Kitchanga, comprenant les chefferies de Bwito dans le territoire de Rutshuru, de Bashali dans le Masisi ainsi que la localité de Pinga à Walikale.

Le projet «Njia Za Makubaliano» ambitionne de contribuer à la pacification de cette partie du territoire national, en cherchant à adoucir des tensions communautaires et des risques sécuritaires à travers la relance des cultures pérennes, d’une part, résorber les problèmes d’accès à la terre grâce au rapprochement des paysans «sans terres» et des concessionnaires, à travers une coopérative agricole (COOPA USTAWI) qui se chargera de la relance des cultures pérennes qui procureront des terres et des revenus aux membres, d’autre part.

Par ailleurs, selon la même source, 32 (trente-deux) concessionnaires de la zone prioritaire autour de Kitchanga, qui ont adhéré au projet, ont mis à disposition plus de 950 (neuf cent cinquante) hectares de terre qui attendent leur exploitation.

Les animateurs du projet «Njia Za Makubaliano» ont ainsi sollicité auprès de Mme la Vice-Première ministre, ministre du Plan, son accompagnement et son soutien dans la recherche des partenaires financiers capables de financer le « Business plan hôte COOPA USTAWI », en cours d’élaboration.

Elysée Munembwe, qui s’est félicitée de l’initiative prise par ses interlocuteurs du jour, leur a néanmoins recommandé d’inscrire leur projet dans le plan de développement de la province du Nord-Kivu.

« Ce projet gagnerait à être préalablement endossé d’abord par la province, avant d’être ensuite soumis aux instances nationales », a suggéré la Vice-Première ministre, ministre du Plan.

Dans la même catégorie