MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Nouadhibou : Grande affluence des populations sur les guichets de change


  5 Janvier      44        Economie (23980), Finance (3780),

   

Nouakchott, 05/01/2018 -(AMI)- Les opérations d’échange des anciens billets et pièces de l’ancienne monnaie nationale contre les nouvelles éditions se poursuivent à Nouadhibou pour la quatrième journée consécutive.

Le changement de la base monétaire nationale fait partie des efforts déployés par les autorités supérieures du pays pour développer l’économie nationale et les mécanismes de paiement, ainsi que pour rationaliser les procédures afin de les rendre plus formelles et rationalisées.

Au quatrième jour du processus d’échange de l’ancienne monnaie contre la nouvelle, les citoyens ont exprimé leur grande satisfaction quant aux conditions dans lesquelles se déroulent les opérations d’échange. L’on note, d’autre part, que les populations tendent vers l’ouverture de comptes bancaires aux fins de dépôts dans la nouvelle monnaie auprès des banques.

L’on attribue la rapidité d’acclimatation aux nouvelles publications de la monnaie nationale aux efforts déployés par les autorités administratives en collaboration avec la mission de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM) dans le cadre de la campagne de sensibilisation à laquelle a été associé l’ensemble des acteurs économiques, notables, syndicalistes et activistes de la société civile de la wilaya.

Dans une déclaration à l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), le chef de la mission de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Mohamed Abdellahi Ould Beibekar, a affirmé que la mission note avec grande satisfaction quant au grand flux des populations sur les guichets de change pour échanger les nouvelles éditions de l’Ouguiya contre les anciens billets et pièce de cette monnaie au cours de cette quatrième journée.

Le chef de mission a souligné le niveau de sensibilisation qui a associé les différents acteurs de la wilaya, ce qui a eu un impact significatif sur la compréhension du processus et son acceptation rapide de la part des populations.

Pour sa part, le directeur régional de la BCM à Nouadhibou, M. Mohamed Salem Ould Abdesselam, a indiqué que les opérations se déroulent selon le programme initialement tracé, ce qui signifie que toutes les banques, le Trésor et Mauripost étaient parfaitement préparés pour la misen en œuvre des opérations de change. Il a souligné que la mission de la Banque centrale a visité toutes les banques de la place pour s’assurer du bon déroulement des opérations. Cette visite a permis à la mission de mesurer le taux de participation des citoyens aux opérations de change de la nouvelle monnaie.

Pour sa part, le chef de la Fédération générale du commerce au niveau de la wilaya, M. Isselmou Ould Sidi, a rassuré les commerçants sur la valeur de la monnaie nationale, notant que ce qui a été diffusé au sujet d’une présumée dévaluation de la monnaie nationale est un mensonge et s’inscrit dans le cadre des fausse rumeurs, appelant tous les commerçants à respecter les prix, et soulignant que la suppression d’un zéro n’affecte pas le prix des produits alimentaires.

Dans la même catégorie