AGP 2e étape de la Tropicale Amissa Bongo : Niccolo Bonifazio reste en jaune MAP SM le Roi inaugure le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et lance la mise en service de plusieurs infrastructures aéroportuaires de portée nationale AIB Burkina : Le nouveau Premier ministre sollicite l’accompagnement de ses concitoyens AIB Burkina : Les ânes rongés par «la Gourme», la vigilance sollicitée AIB Burkina : L’opposition politique dénonce ”le manque de leadership” du président Kaboré GNA Aremeyaw Anas honoured at the first AIPS Sports Media Awards GNA « Put restructuring of grassroot football top on your agenda » – Camarat tells NC GNA Kwame Bonsu was properly registered by Kotoko – Management GNA « Upper West should make the best out of the Youth and Sports centre »- Sports Minister LINA Rep. Goshua Notes Education, Roads As Top Priorities For 2019

NOUVEAU COMPACT MCC POUR LE SÉNÉGAL : 550 MILLIONS DE DOLLARS POUR L’ÉNERGIE


  8 Novembre      18        Coopération (4881), Economie (22022),

   

Dakar, 8 nov (APS) – Le conseil d’administration du Millennium Challenge Corporation (MCC) du gouvernement américain a approuvé mercredi le nouveau Compact pour l’énergie destiné au Sénégal et d’une valeur de 550 millions de dollars, a appris l’APS de source diplomatique à Dakar.
Ce financement est « destiné à accroître la fiabilité et l’accès à l’électricité, soutenir la croissance économique et réduire la pauvreté », indique l’ambassade des Etats-Unis à Dakar, soulignant que le Sénégal « contribuera au Compact avec une enveloppe supplémentaire de 50 millions de dollars pour stimuler la croissance économique et les progrès, portant l’investissement total à 600 millions de dollars ».
De même source, il est rappelé que le MCC et le gouvernement du Sénégal « ont développé le Compact pour renforcer le secteur de l’énergie afin de répondre à la demande croissante d’électricité fiable dans l’une des économies les plus dynamiques de l’Afrique, et partenaire stratégique important des États-Unis en Afrique de l’Ouest ».
Cité dans le document, le responsable par intérim du MCC, Jonathan Nash, déclare que le MCC « est fier de collaborer avec le Sénégal pour relever les plus grands défis économiques du pays ». « Ce Compact pourrait stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté en améliorant le secteur de l’électricité au Sénégal, en réduisant les coûts et en élargissant l’accès à l’électricité aux populations et aux entreprises », a-t-il ajouté.
Pour l’ambassadeur américain au Sénégal, Tulinabo Mushingi, « ce Compact aidera le Sénégal à développer son infrastructure électrique et à renforcer son secteur énergétique, transformant ainsi la vie de millions de personnes à travers le pays. Son impact se fera sentir pour les années à venir ».
Le communiqué annonce que dans l’attente de l’examen du Congrès américain, le Compact du MCC pour l’énergie pour le Sénégal devrait être signé « dans les prochaines semaines ».
Ce Compact comprend trois projets, à savoir la modernisation et le renforcement du réseau de transmission de la SENELEC, l’accroissement de l’accès à l’électricité dans les zones rurales et le développement des capacités.
Le gouvernement du Sénégal avait mis en place une unité de gestion de projet chargée de « travailler avec le MCC à l’élaboration du Compact, l’Unité de formulation et de coordination du deuxième programme MCA-Sénégal (UFC) », rappelle la partie américaine.
Elle relève qu’au cours du processus de développement du Compact, le MCC et l’UFC « ont identifié conjointement les principaux obstacles à la croissance économique et ont coordonné les activités du Compact les plus susceptibles de contribuer à une croissance économique durable, réduisant la pauvreté ».
Le développement du Compact a inclus un processus de consultation, impliquant la société civile, d’autres agences gouvernementales et le secteur privé, souligne-t-on. OID/BK

Dans la même catégorie