AIP Législatives 2021: Les élections se sont déroulées dans la sérénité à Bocanda AIP Séverin Guibessongui rend hommage à sa défunte suppléante de Niakara-Tortiya-Arikokaha AIP Législatives 2021 : Le dépouillement observé dans les différents bureaux de vote à Man dès 18 h AIP Législatives 2021 : Beugré Mambé félicite la population de Songon pour sa participation au scrutin AIP Législatives 2021 : Au total 94 bureaux de votes sécurisés dans la commune de Songon AMI Colloque de réflexion sur le bilan de la présidence mauritanienne du G5 Sahel AMI CAN U 20 Mauritanie 2021 : le Ghana s’adjuge le trophée MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon

Nucléaire en Afrique: Le Comité de pilotage du FNRBA examine le plan d’action 2021


  12 Février      9        Société (29534),

   

Rabat, 12/02/2021 (MAP) – Le Comité de pilotage du Forum des organismes de réglementation nucléaire en Afrique (FNRBA) a tenu, mercredi à distance, sa 16-ème réunion, consacrée notamment au bilan des réalisations de l’année 2020 et au plan d’action de l’année 2021.

Présidée par le directeur général de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNuR) et président du FNRBA, Khammar Mrabit, cette réunion a pour objet de présenter le bilan des réalisations de l’année 2020 et de discuter le plan d’action de l’année 2021 des six groupes de travail thématiques du Forum.

Selon un communiqué de l’AMSSNuR, il s’agit de l’infrastructure législative et réglementaire, la sûreté radiologique et la sûreté des déchets radioactifs, l’infrastructure de sûreté nucléaire, l’infrastructure réglementaire pour la préparation et la réponse aux situations d’urgence nucléaires et radiologiques, la sûreté du transport des matières radioactives et l’infrastructure de la sécurité nucléaire.

Parmi les principaux axes de discussion de cette réunion, il est à noter la présentation et la discussion d’un accord de coopération entre le réseau FNRBA, la Commission africaine de l’énergie nucléaire (AFCONE) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Dans son allocution, le président du FNRBA a rappelé le rôle et l’importance du cet organisme dans le renforcement des infrastructures de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, à travers la coopération sud-sud prônée par le Royaume du Maroc.

M. Guo Lingquan, chef de la Division de la gestion des réseaux et du partenariat au sein du bureau de la coordination de la sûreté et de la sécurité de l’AIEA a réitéré le soutien de l’Agence au FNRBA pour promouvoir l’application des normes internationales de sûreté et les orientations de la sécurité nucléaire et radiologique en Afrique.

Cette réunion a connu la participation de 40 représentants des autorités réglementaires des pays africains membres de l’AIEA, y compris l’Afrique du Sud, le Bénin, l’Egypte, le Ghana, le Nigeria, la République du Congo, le Sénégal et le Zimbabwe.

De même, 12 responsables techniques de l’AIEA, ainsi que des experts de l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et de la Commission nationale de la sûreté des Etats-Unis d’Amérique (US-NRC) ont participé à cette réunion.

Créé en 2009, le FNRBA regroupe actuellement les autorités nucléaires et radiologiques de 34 pays africains membres de l’AIEA. Il constitue une plateforme régionale pour l’échange des expériences et le partage du savoir et des leçons retenues en matière de développement des capacités réglementaires et de contrôle et ce, conformément aux orientations et normes internationales de l’AIEA.

En septembre 2019, le FNRBA est devenu une organisation régionale inter-gouvernementale dotée d’une charte adoptée au plus haut niveau de chaque gouvernement respectif et ayant pour objectif principal de mettre en place des infrastructures réglementaires efficaces et durables avec des résultats tangibles et un impact positif sur la protection de l’Homme, de la société et de l’environnement contre les effets néfastes des rayonnements ionisants.

Afin d’atteindre cet objectif, le FNRBA œuvre à améliorer continuellement la sûreté et la sécurité nucléaires et radiologiques en Afrique, à travers une collaboration renforcée entre ses membres et avec l’AIEA, ainsi qu’avec d’autres partenaires régionaux et internationaux.

Le but ultime du FNRBA est de contribuer à la promotion des techniques nucléaires et radiologiques, de manière sûre et sécurisée, dans les domaines de la médecine, de l’industrie, de l’agriculture et de la recherche.

Dans la même catégorie